Mon compte Devenir membre Newsletters

Les banques misent sur les forfaits pour séduire les pros

Publié le par

Finances. Comme pour les particuliers, les banques proposent à ses clients professionnels des packs de produits et de services de gestion courante, moyennant un abonnement mensuel. Tour d'horizon des principales offres.

Réputés fidèles à leur établissement bancaire, les artisans sont une clientèle très convoitée par les banques.

@ FOTOLIA

Réputés fidèles à leur établissement bancaire, les artisans sont une clientèle très convoitée par les banques.

Quels rapports l'artisan entretient-il avec sa banque ? « C'est un client plutôt pressé, qui a besoin de réactivité et de proximité », indique Norbert Barré, directeur du marché des professionnels à la Société Générale. Dans cet établissement, les artisans représentent un quart des clients professionnels. Pour Eddy Thébert, responsable commercial au sein du marché des professionnels à la Caisse d'Epargne d ' Ile-de-France : « L'artisan est un client pragmatique, il a besoin de solutions pratiques et veut se concentrer avant tout sur son métier, plutôt que de se perdre en tracasseries administratives ». Par conséquent, les banques ont développé des forfaits de gestion courante, à l'image de ce qui existe pour les particuliers, moyennant un abonnement mensuel. C'est-à-dire des solutions packagées, comprenant une panoplie de produits et de services, à des tarifs préférentiels. L'avantage d'un pack ? Vous connaissez à l'avance les frais liés à votre compte, ce qui en simplifie la gestion. De plus, vous pouvez ajouter des services à l'offre courante et ainsi la personnaliser. Si les banques proposent des services de base généralement identiques (frais de tenue de compte, consultation sur le web...), elles présentent néanmoins chacune des particularités.

Zoom sur

Un programme de fidélité qui rapporte des points et des cadeaux
Le programme de fidélité Filigrane, destiné aux particuliers, est désormais accessible aux clients professionnels de la Société Générale. Les artisans peuvent y cumuler des points, en réalisant certaines opérations : un retrait par carte dans un distributeur Société Générale ou Crédit du Nord octroie, par exemple, 6 points par tranche de 10 Euros. Tout paiement par carte donne 3 points, également pour 10 Euros payés, ou encore : l'ouverture d'un compte privé en plus du compte professionnel délivre 5 000 points. Chaque année, à la date anniversaire de l'ouverture du compte professionnel, le compte Filigrane s'enrichit d'au moins 1 000 points. Tous ces points cumulés sont convertibles en cadeaux, rassemblés dans un catalogue annuel. Maroquinerie de luxe, vins, high-tech, coffrets-cadeaux ou encore entrées dans des parcs de loisirs. « L'existence de ce programme est un argument supplémentaire qui fait mouche auprès des artisans », commente Norbert Barré, directeur du marché des professionnels à la Société Générale.

Les artisans, adeptes du forfait

Ainsi, le forfait Libre Convergence de la Caisse d'Epargne (voir notre sélection) comprend les frais de tenue d'un compte professionnel, la fréquentation des automates pour le dépôt d'argent et une assurance contre le vol, une carte de paiement... Particularité de la banque de l'Ecureuil : les comptes courants sont rémunérés. La rémunération démarre dès le premier euro et jusqu'à un maximum de 10 000 Euros de solde créditeur, à 1 % (taux nominal brut annuel), « ce qui permet de payer en partie le prix du forfait », précise Eddy Thébert. A la Société Générale, le forfait Jazz Pro (voir notre sélection) comprend : un accès internet aux comptes professionnels et privés, une autorisation de découvert, les principaux frais de tenue de compte et des avantages en cas d'imprévu (frais d'opposition des chèques, par exemple). Ce à quoi s'ajoutent des options qui, lorsqu'elles sont incluses dans le forfait Jazz Pro, reviennent moins cher qu'achetées séparément : une carte Visa Business à 25 %, par exemple. « Les trois quarts de nos clients artisans ont déjà opté pour le forfait Jazz Pro », assure Norbert Barré. Par ailleurs, le forfait Jazz Pro ouvre droit au programme de fidélité de la banque, baptisé Filigrane (lire encadré p. 34). La Banque Populaire propose pour sa part le service Allô Assis tance Pro, lié à son forfait Fréquence Pro (voir notre sélection). Ce service téléphonique délivre des renseignements juridiques et fiscaux et offre une assistance par téléphone en cas de sinistre dans les locaux.

Désireuses de s'attirer les faveurs de la clientèle des artisans, les banques renouvellent sans cesse leurs offres. LCL prévoit ainsi une offre «transparente et personnalisée» dès avril, pour remplacer son actuel forfait Zen Pro. La Caisse d'Epargne vient de lancer un forfait spécial auto-entrepreneurs, qui démarre au prix imbattable de 6 Euros HT par mois. Enfin, les banques s'organisent pour répondre aux besoins spécifiques des pros : « Nous avons généralisé les automates qui permettent d'effectuer rapidement et sur une vaste plage horaire, des dépôts et la plupart des opérations courantes », indique Eddy Thébert (Caisse d'Epargne IDF). Pour sa part, le CIC met au service des professionnels 2 000 collaborateurs dédiés à travers son réseau national. Ce qui facilite la prise en charge des artisans, quel que soit leur profil, « car les artisans ont des besoins différents selon qu'ils travaillent pour des professionnels ou des particuliers », estime le porte-parole du réseau, Marc Vannini. Réputée fidèle à sa banque, qui est souvent la même à titre professionnel qu'à titre privé, la clientèle d'artisans suscite donc l'engouement des principaux établissements.

Un pack peut permettre d'acquérir une carte bancaire à un tarif préférentiel, à l'image de la Société Générale, qui offre 25 % sur la Visa Business dans un forfait Jazz Pro.

Notre sélection d'offres bancaires

)