Les clés pour rédiger votre offre d'emploi

Publié par le

Recruter un salarié relève souvent du parcours du combattant. Une offre d'emploi bien rédigée reste un passage obligé pour un recrutement réussi. Voici quelques pistes à suivre pour ne pas faire d'erreurs.

  • Imprimer

Pour recruter un salarié, rien ne sert de se précipiter. Prenez le temps d'identifier vos besoins, vous éviterez ainsi de crouler sous les candidatures inappropriées.

Définir les contours du poste

«Il est impératif d'analyser en premier lieu les raisons du recrutement», explique Jean-Marc Lacarrière, responsable du marché commerce à la chambre de commerce et d'industrie de Paris. Quels sont les enjeux pour votre société ? De quels moyens financiers disposez-vous ? Souhaitez-vous développer votre entreprise et renforcer votre équipe ? Êtes-vous confronté à une augmentation temporaire d'activité, ce qui peut être le cas pour les fenêtriers dont les clients souhaitent effectuer leurs travaux d'amélioration thermique avant le 31 décembre pour bénéficier d'avantages fiscaux ? Recherchez-vous du personnel spécifique pour développer un nouveau marché (un chauffagiste peut souhaiter recruter un spécialiste des énergies renouvelables pour se développer sur le créneau des pompes à chaleur) ? Le recrutement peut aussi être lié au départ d'un salarié (départ volontaire, retraite, congé, réorganisation des équipes, remplacement d'un employé en arrêt de travail).

La première étape consiste à établir une fiche du poste. S'il s'agit d'une création, listez les tâches quotidiennes du salarié, les objectifs à atteindre, les interlocuteurs qui seront les siens, les outils et formations mis à sa disposition. Dans le cas d'un remplacement, il peut être opportun d'interroger la personne en poste pour connaître son sentiment sur sa fonction. « Un recrutement peut, en effet, être l'occasion de réfléchir et de revoir le profil de la fonction proposée», rappelle Jean-Marc Lacarrière.

Quel candidat attendez-vous ?

Une fois le poste défini, réfléchissez au profil du candidat à recruter. Quels sont les formations et les diplômes requis pour exercer la fonction? Quelles expériences ou compétences particulières attendez-vous? Le candidat doit-il maîtriser certaines techniques particulières, posséder certaines habilitations ou certifications? Quelle est votre marge de tolérance en l'absence de certains critères? «On cherche souvent le mouton à cinq pattes alors que certains profils sont parfois adaptables grâce à la formation, il faut en tenir compte», souligne Jean-Marc Lacarrière. Cette réflexion en amont permet de formaliser le cadre du poste et de multiplier les chances de trouver le candidat le mieux adapté à la situation.

Rédigez une offre d'emploi légale...

Vous devez faire figurer différentes informations dans votre annonce: le type de contrat, la date d'émission de l'offre, votre raison sociale et vos coordonnées. En cas d'erreur ou d'omission, vous encourez une amende de 37500 euros (lire l'encadré ci-contre). Evidemment, les critères discriminants sont à proscrire. On ne dit pas «jeune», on joue plutôt sur les années d'expérience souhaitées ; ne recherchez pas un carreleur alors que de plus en plus de femmes embrassent la profession. Vous vous fermeriez des portes et seriez dans l'illégalité. Indiquez aussi la rémunération et les divers avantages sociaux (mutuelle, chèques-déjeuner, participation...), sachant que la fourchette de salaire que vous proposez vous engage devant la loi.

... et attractive

Présentez votre entreprise avec un petit historique. A la lecture de l'offre, le candidat doit connaître sa fonction future et ses conditions de travail (horaires, jours de congé, pénibilité, mobilité...). Les métiers du bâtiment induisent un travail souvent difficile. Soyez clair à ce sujet. Mettez en avant des critères objectifs: «motivé, dynamique», tout le monde l'est! Restez concrets!

Votre offre d'emploi peut comporter certains éléments complémentaires: l'adresse de votre site, si vous en avez un, ou un lien permettant de localiser votre société sur une carte. Cette dernière précision peut permettre au candidat d'évaluer son temps de transport. Vous devez accrocher votre candidat avec une annonce qui sorte du lot, tout en restant honnête. N'enjolivez pas les choses pour ne pas susciter des attentes qui seront déçues.

«Dernier conseil, faites relire votre annonce, complète Jean-Marc Lacarrière. C'est votre image qui est engagée, alors après avoir travaillé le fond, soignez la forme. »

CODE DU TRAVAIL: Ce que dit la loi

L'article L. 5334-1 du code du travail, anciennement article L. 613-4 précise bien que «le fait d'insérer une offre d'emploi [ ...], en méconnaissance des dispositions de l'article L. 5331-3, est puni d'un emprisonnement d'un an et d'une amende de 37 500 ? . Même punition pour le non-respect de l'article L. 5331-5.
Ces deux articles du code du travail stipulent que «il est interdit de diffuser une offre comportant des allégations fausses ou susceptibles d'induire en erreur et portant en particulier sur un ou plusieurs éléments suivants:
- l'existence, le caractère effectivement disponible, l'origine, la nature et la description de l'emploi ou du travail à domicile offert ;
- la rémunération et les avantages annexes proposés ;
- le lieu du travail (ancien article L. 311-4 alinéas 5 et 7).
Selon l'article L. 5331-4, il est interdit de faire publier un texte rédigé en langue étrangère uniquement (ancien article L. 311-4 alinéas 5 et 7).
L'article L. 5331-2 stipule qu'il est interdit de diffuser une offre comportant la mention d'une limite d'âge (ancien article L. 311-4 alinéas 5 et 7).
L'article L. 5332-1 oblige que l'offre d'emploi soit datée, le L. 5332-2 oblige que la raison sociale de l'entreprise soit mentionnée.
Source: code du travail

Claire Poisson

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet