Panneaux photovoltaïques : mode d'emploi

Publié par le

Le fait de pouvoir produire sa propre électricité séduit de plus en plus les particuliers. Nous sommes allés à la rencontre de la société Delta Sud, spécialisée dans les solutions d'énergies renouvelables, pour suivre pas à pas la réalisation d'un chantier dans le Rhône.

  • Imprimer

Trois jours. C'est le temps qu'il a fallu aux professionnels de la société Delta Sud, pour équiper une maison de panneaux photovoltaïques. « Notre client, un particulier, souhaitait produire sa propre électricité. Mais avant d'envisager une telle installation et de débuter les travaux, il a fallu s'assurer de la faisabilité du projet et vérifier l'état de la charpente », explique Ervin Lalo, associé de la société Delta Sud, spécialiste des solutions d'énergies renouvelables. Toutes les maisons ne peuvent en effet accueillir des panneaux photovoltaïques. Impossible, par exemple, d'en installer sur les toitures orientées au nord ou sur des petites surfaces, inférieures à 15 m2. Une fois le projet validé, la procédure est simple: le professionnel formule une demande préalable de travaux à la mairie ainsi qu'une demande de raccordement à ERDF. « Dès que cette dernière est accordée, le coup d'envoi du chantier est donné », ajoute Ervin Lalo. Les tuiles sont enlevées, des rails sont ensuite fixés sur la structure pour accueillir les panneaux photovoltaïques. L'espace ainsi ménagé entre les panneaux et la structure permet d'intégrer les câbles de l'installation. Un onduleur est enfin placé dans la maison et relié aux panneaux. « Les travaux terminés, il faut attendre l'attestation de conformité de l'installation aux normes de sécurité », poursuit Ervin Lalo. Dernière étape: le raccordement au réseau ERDF. Cette ultime formalité, généralement supervisée par l'entreprise, est sans doute celle qui demandera le plus de patience aux propriétaires. Un délai important qui s'explique par l'explosion des démarches en France. « à partir de la signature de la demande, il peut s'écouler trois à huit mois », conclut Ervin Lalo.

 

Sécurisation du chantier

Les poseurs et couvreurs commencent par sécuriser le chantier. Sur la toiture, la sécurité des collaborateurs est assurée par des harnais. Ces équipements individuels sont préférés aux échafaudages, plus longs à installer.

Installation des panneaux

L'étape suivante consiste à retirer les tuiles. Elles sont remplacées par 12 panneaux solaires, soit une surface de 40 m2. Avant de fixer les modules photovoltaïques, des rails sont placés sur la toiture.

 

Câblage des panneaux

Vient enfin l'étape du câblage de l'installation. Concrètement, l'opération consiste à raccorder les panneaux à un onduleur. Cet appareil permet de transformer le courant produit en courant alternatif.

Des rails pour la ventilation

Les rails permettent d'accueillir les modules photovoltaïques. L'espace ainsi aménagé, entre les panneaux et la structure, permet d'assurer une ventilation des panneaux.

Mise en place d'un onduleur

Installé dans le garage, il est protégé par un boîtier de sécurité. L'onduleur rend utilisable l'électricité produite par les modules photovoltaïques.

Repères

> Adresse
Vaulx-en-Velin (Rhône)
> Concepteur
Delta Sud
> Maître d'ouvrageUn particulier
> Surface habitable
40 m2
> Coût de la construction
18 000 Euros (raccordement et démarches obligatoires inclus)

Mallory Lalanne

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet