En ce moment En ce moment

Papy fait de la résistance

Publié par le

Le travail, c'est la santé! Le gouvernement l'a bien compris... Si l'âge de départ à la retraite reste fixé à 60 ans pour ceux ayant suffisamment cotisé et 65 ans pour les autres, les travailleurs désirant poursuivre leur activité salariée jusqu'à 70 ans le pourront à partir du 1er janvier 2010 (avec une période transitoire cette année). Et ce quel que soit l'avis de leur employeur. La mise à la retraite d'office n'étant donc plus possible, après 65 ans et avant 70 ans, la seule solution est d'obtenir l'accord de votre collaborateur. Une procédure qui devra être réitérée chaque année, jusqu'à ce qu'il atteigne 70 ans! La mesure fait couler beaucoup d'encre et de salive, tant du côté des syndicats de salariés que patronaux... Quid de la pénibilité du travail et de l'employabilité des seniors? Rappelons que l'espérance de vie d'un ouvrier est de 76 ans, selon une étude de l'Ined publiée en 2008... Que faire d'un salarié fatigué et inapte aux travaux physiques qui voudrait continuer? Avec, à la clé, en seule possibilité, son licenciement, coûteux sur le plan financier et moral. La mesure pourrait, en outre, s'avérer perverse: les employeurs y regarderont peut-être à trois fois avant d'embaucher un senior alors que leur taux d'emploi s'élève à peine à 38,3% en France en 2007.

Carine Guicheteau, Rédactrice en chef adjointe

CARINE GUICHETEAU

Sur le même sujet