Mon compte Devenir membre Newsletters

Points de suspension

Publié le par

La politique familiale et «les publics fragiles» seront épargnés par les économies de 10 milliards d'euros sur les niches fiscales et sociales a rappelé le ministre du Budget, François Baroin, lors d'une interview au Figaro le 23 août dernier. Les entreprises du bâtiment, quant à elles, retiennent leur souffle. Le coup de rabot sur les avantages fiscaux a, en effet, de quoi donner des sueurs froides à la profession.

Si les bruits de couloir élyséens se veulent rassurants quant au maintien de la TVA à 5,5 % pour les travaux de rénovation, son plus que probable «verdissement» continue d'alimenter les discussions. La réduction de la liste des matériaux de rénovation donnant lieu à la TVA réduite n'est pas la seule crainte du secteur. Autre niche fiscale sur la sellette, le crédit d'impôt en faveur du développement durable devrait aussi être réduit. Une diminution des subventions vertes, que les professionnels de l'éco-construction redoutent particulièrement. Aucune annonce officielle ne sera faite avant la mi-septembre. Les rentrées, dit-on, sont toujours synonymes de bonnes résolutions. Reste à savoir de quel point de vue on se place...

Céline Jacquot

)