Prévention des risques: le secteur du BTP à la traîne

Publié par le

@ FOTOLIA / COMUGNERO SILVANA

Moins d'accidents du travail, mais plus de maladies professionnelles. Dekra Industrial, spécialiste de la sécurité, a dévoilé les résultats de son premier baromètre de la prévention des risques en entreprise. Selon l'étude, si le taux d'accident du travail n'a jamais été aussi faible, les TPE du secteur du BTP présentent encore trop de catastrophes graves. En effet, 3 % des entreprises reconnaissent avoir subi un accident mortel. Elles sont également le même nombre à avoir enregistré un accident grave entraînant une incapacité permanente. Plus de neuf personnes sur dix se sentiraient, au quotidien, exposées à un accident.

Fait étonnant: les salariés sont perçus comme le premier facteur aggravant, pour près d'une entreprise sur deux. L'explication selon le baromètre? La récente prise en compte de la prévention et le comportement des dirigeants qui n'impliqueraient pas assez leurs collaborateurs dans les prises de décisions. Par ailleurs, les maladies professionnelles ont explosé ces 12 dernières années. Elles ont été multipliées par six entre 1998 (environ 8 000) et 2009 (49 341). Parmi les pathologies les plus nombreuses, les troubles musculo-squelettiques (TMS) augmentent de 10 % par an.

Sur le même sujet