Mon compte Devenir membre Newsletters

Ralentissement de la construction, croissance de la rénovation

Publié le par

Après un record de croissance au premier trimestre 2007 (+7,5 % du chiffre d'affaires en valeur et + 3 % en volume d'activité) , le secteur de la construction enregistre un léger fléchissement au deuxième trimestre (sources: statistiques de la Capeb et de l'institut I+C). Pour la même période, le ministère de l'Ecologie, chargé de l'habitat et de l'équipement, a révélé une baisse du nombre de permis de construire et des mises en chantier. En effet, le marché du logement neuf, collectif et résidentiel est moins favorable qu'au trimestre précédent. «Il ne s'agit pas d'un retournement du marché mais d'un trou d'air, estime Alain Chouguiat, respon sable des affaires économiques à la Capeb. Le ralentissement de l'habitat neuf s' explique par l'inertie précédant l'élection présidentielle et par l'atteinte d'un plafond, dû à la très forte croissance enregistrée jusqu'à présent.» En revanche, les secteurs de l'entretien et de la rénovation ont continué de croître au deuxième trimestre: + 4 % pour le premier et + 1,5 % pour le second. Une tendance qui se traduit par une progression de l'activité des professionnels de l'aménagement, de la décoration et de la plâtrerie. Les entreprises de menuiserie, serrurerie et électricité affichent également un taux de croissance supérieur à la moyenne du BTP. Selon la Capeb, l'activité de ce secteur devrait se maintenir à un rythme équivalent au troisième trimestre.

)