Mon compte Devenir membre Newsletters

Sa politique salariale est digne des grands groupes

Publié le par

Soucieux du confort de ses salariés, Alain Bernazeau, dirigeant de l'entreprise de maçonnerie éponyme, mène une politique de gestion des ressources humaines digne des plus grandes structures: intéressement, prime au mérite et plan épargne entreprise.

Deux fois par an, à l'approche des vacances d'été et de Noël, l'entreprise de maçonnerie Bernazeau tourne au ralenti. Alain Bernazeau, son dirigeant, en profite pour réunir ses 20 salariés autour d'un repas festif afin de dialoguer, se détendre et faire un bilan des six derniers mois. Si l'initiative semble sortir de l'ordinaire, elle coule de source pour l'artisan de 68 ans. « Je trouve indispensable de créer des moments de convivialité et d'échange car ils donnent du sens à l'activité de chacun », explique-t-il. Cette notion de partage et de bien-être s'applique également tout au long de l'année. Et c'est sans nul doute ce qui fait la particularité de cette TPE installée à Villamblard, une petite commune de Dordogne.

Maintenir la motivation

Depuis plus de 30 ans, ce dirigeant utilise différents leviers managériaux pour motiver son personnel. En 1999, l'entreprise passe aux 35 heures... avant que cela devienne obligatoire ! Les horaires de chantier des artisans sont modifiés en conséquence et l'organisation de l'entreprise est repensée. Le tout, sans abaisser les salaires du personnel. Deux ans plus tard, Alain Bernazeau met en place un plan épargne entreprise (PEE), l'intéressement aux bénéfices, ainsi qu'une prime annuelle. « Au total, mes collaborateurs peuvent empocher jusqu'à deux mois de salaire en plus. Ils s'impliquent donc davantage dans leurs tâches quotidiennes. Une motivation qui a un impact direct et significatif sur mon chiffre d'affaires.

Il a en effet progressé de 18 % en trois ans », se félicite le dirigeant qui prend également en charge, tous les midis, les repas de son personnel au restaurant.

Développer son activité

Alain Bernazeau est soucieux de l'évolution de son entreprise. S'il envisage de passer le flambeau à son beau-fils, Jean- Philippe Durandet, il continue à élaborer de nouveaux projets. « Mon objectif est d'assurer la pérennité de la structure et l'emploi de mes salariés. Je développe, depuis plusieurs mois, une activité de fabrication de poutres et de béton armé », poursuit-il. Pour ce faire, il a investi un million d'euros sur trois ans dans la construction d'une unité de fabrication de 1 000 m2 à Ribérac, une commune des alentours. Il ambitionne ainsi de quintupler son activité et d'embaucher, prochainement, trois salariés. Tout cela en évitant de bousculer les codes de l'entreprise et en accompagnant le développement professionnel des nouvelles recrues.

Alain Bernazeau a mis en place différents dispositifs pour motiver ses salariés et les accompagner dans leur développement professionnel.

@ CÉCILE PHOTO

Alain Bernazeau a mis en place différents dispositifs pour motiver ses salariés et les accompagner dans leur développement professionnel.

Repères

> Raison sociale SARL Alain Bernazeau
> Activité Maçonnerie, gros oeuvre
> Ville Villamblard (Dordogne)
> Année de création 1979
> Dirigeants Alain Bernazeau, 68 ans, Jean -Philippe Durandet, 41 ans
> Effectif 20 personnes
> CA 2010 2 300 000 Euros

Mallory Lalanne

)