Mon compte Devenir membre Newsletters

Souhaitez la bonne année avec une e-carte!

Publié le par

Internet. Pour transmettre vos voeux cette année, pourquoi ne pas choisir l'e-mail? Pratique et économique, l'e-carte donne une image de modernité à votre entreprise. A condition de suivre quelques règles pour sortir du lot et rester professionnel.

Comme chaque année, vous allez devoir vous plier au rituel de la carte de voeux.

Et pourquoi ne pas concilier coutume et modernité en optant pour une carte virtuelle? Pratique, rapide et économique, l'e-carte séduit de plus en plus d'entreprises. Et les artisans ne sont pas en reste. A l'image de Christian Fournié, verrier, dirigeant d'Atelier Verre et Sable dans l'Hérault: «Pour notre entreprise, qui a depuis longtemps opéré le virage Internet, la carte de voeux virtuelle nous paraissait naturelle et cohérente.» Il s'agit néanmoins de ne pas tomber dans le piège de la facilité et de passer à côté des bénéfices liés à cette figure imposée de la fin d'année. «Sous prétexte qu'il s'agit d'Internet, certaines entreprises se contentent d'envoyer un simple message par e-mail avec, en pièce jointe, une photo ou une illustration de mauvaise qualité, constate Frank Da Silva, gérant des Editions du Curieux, fournisseur de-cartes professionnelles. Or la carte de voeux doit rester un outil de communication professionnel, cohérent avec l'activité de l'entreprise et les messages qu'elle souhaite passer.»

@ ED.CURIEUX/FOTOLIA

Faire ou faire faire ?

Pour ce faire, vous pouvez créer votre propre e-carte. Voici quelques idées proposées par Mathias Rabiot, directeur artistique de l'agence de communication graphique Graphéine: prendre une photo de moellons (ou tout autre matériau ou matériel en lien avec votre activité) empilés formant «bonne année» ou créer une fausse facture avec un total à payer de «2010«* Attention néanmoins au format. «Les formats pouvant être envoyés par e-mail sont assez restreints», prévient Mathias Rabiot. Pour que le message s'ouvre dans le corps du mail, il est conseillé de réaliser une page html avec du texte et des images en jpg ou gif de 72 dpi (basse définition). La carte peut aussi être transmise en pièce jointe en format mp3 ou vidéo. Seul inconvénient: vous devrez limiter votre fichier joint à quelques Mo, selon la taille de réception des boîtes e-mails. Mieux vaut alors publier votre carte sur votre site web et envoyer l'adresse de la page par e- mail. Les avantages complémentaires? Vos voeux sont accessibles par tous les visiteurs et vous faites connaître votre site. Mais attention, une e-carte peut arriver en courrier indésirable (spam) et donc ne pas atteindre son destinataire. «C'est malheureusement le cas de six cartes de voeux sur dix», regrette Jean-Jacques Urvoy, responsable de l'agence conseil en développement commercial Urvoy Conseil. Pour ne pas passer pour un spammeur, mieux vaut éviter d'envoyer des e-mails à un grand nombre de destinataires. L'exercice ne vous paraît pas aisé? Faites appel à un prestataire. Il existe, en effet, des solutions clés en main qui permettent de créer des campagnes de voeux électroniques facilement et à des tarifs abordables. Ainsi, les Editions du Curieux proposent un abonnement de trois mois à 129 Euros HT vous permettant d'envoyer un nombre illimité de-cartes avec votre message et votre logo. Vous pouvez adapter votre contenu au destinataire, qu'il soit client fidèle, prospect, fournisseur ou banquier. Mais les e-cartes issues de ces catalogues peuvent paraître impersonnelles ou ne pas coller totalement avec l'image de l'entreprise. L'idéal? Une carte sur mesure, mais il faut alors compter de 500 à 2 000 Euros HT, voire plus, selon la complexité de la réalisation. Et les délais ne seront pas les mêmes. «L'idéal est de s'y prendre au moins quatre mois à l'avance», conseille Frank Da Silva.

Témoignage
Luigi Crini, gérant de l'entreprise générale de bâtiment SARL CMP, à Tourcoing (Nord)

Vivre avec son temps. C'est avec cette volonté de faire évoluer leur entreprise en adoptant des outils de communication modernes que les responsables de la SARL CMP ont décidé, depuis 2008, de transmettre leurs voeux par e-mail. «Peu d'artisans choisissent encore ce support, ce qui nous permet de nous démarquer et de donner une image dynamique de notre entreprise, explique Luigi Crini, le gérant. La carte virtuelle a un impact positif auprès de notre clientèle. Par ailleurs, avec un tarif de 49 Euros HT pour une cinquantaine de cartes, le tout numérique s'avère moins onéreux que la version papier qui nous oblige à limiter les envois. Plus économique, l'e-carte est aussi plus écologique.» Luigi Crini apprécie également la rapidité d'exécution de ce média. En seulement vingt minutes, il a pu réaliser sa campagne de voeux. Le visuel de la carte: la terre et des arbres, «un thème proche de nos préoccupations et de nos axes de travail actuels», conclut Luigi Crini.

Sophie Sanchez

)