En ce moment En ce moment

Un chantre de l'apprentissage

Publié par le

Ces dix dernières années, Pierre Massarotto a formé plus de 20 apprentis et une quinzaine de compagnons du devoir. Un moyen d'embauche privilégié, mais surtout une expérience enrichissante qui lui permet de compléter ses connaissances.

  • Imprimer

S'il n'a pas découvert son métier par la voie de l'apprentissage, Pierre Massarotto, dirigeant d'une entreprise générale de bâtiment, voue une véritable passion pour la formation des jeunes. Il a accueilli ces dix dernières années une vingtaine d'apprentis et une quinzaine de compagnons du devoir. « J'ai appris mon métier sur le tas mais ça ne m'empêche pas de m'impliquer dans la formation des jeunes, se réjouit Pierre Massarotto. C'est une expérience très enrichissante, mais c'est surtout un échange de bonnes pratiques. J' apprends avec certains jeunes de nouvelles techniques de préparation de mortier et je reste en quelque sorte un apprenti. »

Des échanges privilégiés

Chaque matin, l'ensemble des salariés se réunit. L'occasion pour chacun de prendre la parole, de s'exprimer et de choisir une mission. Le suivi de chaque jeune prend ici toute son importance, car un apprenti passe trois semaines dans l'entreprise pour rejoindre la dernière semaine le centre de formation de la chambre des métiers. Tandis qu'un compagnon du devoir est présent six mois consécutifs dans la structure. « Ces points réguliers me permettent de vérifier les domaines de prédilection des collaborateurs et de rectifier le tir si le jeune ne s'épanouit pas », poursuit le dirigeant.

Pour motiver ses apprentis, Pierre Massarotto laisse en effet la possibilité à chacun de choisir ses missions. Ils ont ainsi l'opportunité d'expérimenter différentes tâches, de restaurer des bâtiments anciens, de poser du carrelage, de réaliser un enduit, jusqu'à entretenir et réparer certaines machines puisque l'entreprise compte parmi ses effectifs un mécanicien.

Pour motiver ses apprentis, Pierre Massarotto laisse la possibilité à chacun de choisir ses missions.

Pour motiver ses apprentis, Pierre Massarotto laisse la possibilité à chacun de choisir ses missions.

Sensibiliser à la sécurité

Sur le chantier, les salariés ont pour mission de superviser le travail de chaque apprenti. « Un accident de travail est vite arrivé! Il faut donc les sensibiliser au quotidien. Il n'est donc pas question d'oublier les chaussures de sécurité, les casques de chantier, ni même les gants de protection », souligne Pierre Massarotto.

Sa plus grande fierté? Quatre de ses apprentis formés dans les années quatre-vingt sont toujours dans l'entreprise et quatre autres ont lancé leur propre affaire dans le bâtiment. Preuve que la passion du métier a bel et bien été transmise.

Repères

> Raison sociale
Massarotto
> Activité
Entreprise générale du bâtiment
> Ville
Arblade-le-Haut (Gers)
> Année de création
1974
> Dirigeant
Pierre Massarotto, 62 ans
> Effectif
15 personnes
> CA 2011
1 MEuros

Mallory Lalanne

Sur le même sujet