Un homme de principes

Publié par le

Considérant que l'artisanat est une cause qui mérite que l'on s'engage pour elle, Louis Noël vit son implication au sein de la chambre des métiers des Côtes-d' Armor comme un sacerdoce.

  • Imprimer
« L'artisanat, à mes yeux, c'est de la noblesse et de la proximité. » Louis Noël Président de la chambre des métiers des Côtes-d'Armor

« L'artisanat, à mes yeux, c'est de la noblesse et de la proximité. » Louis Noël Président de la chambre des métiers des Côtes-d'Armor

Certains hommes croient fermement en des valeurs héritées de leur passé et souhaitent les partager et les valoriser. Louis Noël est l'un d'eux. Agé de 59 ans, le président de la chambre de métiers des Côtes-d'Armor dirige une entreprise de maçonnerie basée à Lannion. Il voit le jour à Fougerolles-duPlessis, en Mayenne et arrive en terre bretonne à quatre ans. Ce fils d'artisan maçon et d'une couturière a l'artisanat qui coule dans les veines. «C'est un véritable esprit de famille, explique Louis Noël. C'est donc naturellement que j'ai pris la suite de mon père en 1987 et, instantanément, j'ai fait le choix d'adhérer à la Capeb pour me sentir vraiment membre de la famille des artisans. » En 1992, il est élu secrétaire adjoint à la chambre de métiers de Saint Brieuc. Une fonction qu'il occupera durant deux mandats, avant de devenir secrétaire en 2004. Pour lui, son accession à la présidence de la chambre des métiers des Côtes-d'Armor est l'aboutissement d'une vie passée à servir la cause des métiers de l'artisanat. « L'artisanat, à mes yeux, c'est de la noblesse et de la proximité. Autant de valeurs qu'il faut impérativement dans nos sociétés modernes », affirme-t-il. Profondément enraciné en terres bretonnes, Louis Noël a cependant un regret: « Mes parents étaient malheureusement trop âgés pour prendre la pleine mesure de ce qui signifie la présidence de la chambre des métiers. Mais l'ensemble des combats qui m'ont conduit là étaient notamment guidés par la volonté de leur faire honneur », précise l'artisan avec émotion.

Plus qu'un engagement, un sacerdoce

A la tête d'une entreprise à taille humaine, Louis Noël insiste sur l'importance de la proximité chez les artisans. « J'ai deux salariés et un apprenti et je n'ai jamais souhaité aller au-delà. Par conviction, j'ai privilégié la voie de l'apprentissage en formant des collaborateurs », souligne-t-il. Pour faire face à ses responsabilités et mener de front ses engagements, Louis Noël a préféré réduire encore la taille de son entreprise. « Je suis arrivé à un âge où je peux me permettre de m'impliquer davantage pour les autres. Ma clientèle est nombreuse, mes enfants sont grands, je peux vivre à fond mon engagement au sein de la CMA! » Louis Noël compte contribuer encore longtemps à valoriser l'artisanat.

Bio

- 1987 Reprise de l'entreprise fondée par son père.
- 1992 Adhésion à la Capeb.
- 2004 Elu secrétaire à la chambre de métiers de Saint-Brieuc.
- 2010 Accession à la présidence de la chambre des métiers et de l'artisanat des Côtes-d'Armor.

José Roda

Sur le même sujet