Un partenariat pour lutter contre les vols

Publié par le

@ (C)V.LELOUP/FFB

«Stop au pillage de nos chantiers.» Tel était le cri d'alarme lancé, en février, par Christian Baffy au nom de la Fédération française du bâtiment (FFB) dont il est président. Un message auquel Michèle Alliot-Marie, ministre de l'Intérieur, a été sensible puisque, deux mois plus tard, un protocole d'accord a été signé. Ainsi, un «référent sécurité» sera désigné dans chaque direction départementale de sécurité. Il sera l'interlocuteur unique des entrepreneurs du BTP pour les aider à se protéger et à mettre en oeuvre des actions pour sécuriser leurs chantiers. La FFB, pour sa part, s'engage à identifier les prestataires proposant des solutions adaptées et à définir avec eux des partenariats attractifs pour ses adhérents. Elle va aussi se rapprocher des mutuelles, assurances et banques pour des offres personnalisées. Enfin, la ministre s'est engagée à accentuer l'action des forces de l'ordre sur le terrain, en renforçant les patrouilles autour des chantiers sensibles. L'intervention de la police technique et scientifique devra se faire dans les 24 h qui suivent le signalement. «Le dépôt de plainte doit être automatique et dans les plus brefs délais, quelle que soit l'ampleur du préjudice», a rappelé la ministre.

Sur le même sujet