Mon compte Devenir membre Newsletters

Aline Mériau (Elicaum), une dirigeante qui a du jus

Publié le par

Engagement. Aline Mériau a l'électricité dans le sang. Il faut dire qu'elle connaît bien cette profession puisque ses parents étaient du sérail L'artisane est aussi militante et vient d'ailleurs d'être élue présidente de la FFB départementale. Retour sur un parcours plein d'énergie.

L'électricité? Aline Mériau est tombée dedans toute petite. «Mes parents avaient une entreprise de 250 salariés », confie la codirigeante d'Elicaum, une entreprise d'électricité. Cependant, au moment de choisir un métier, elle prend le contre-pied familial en suivant, durant deux ans, des études de podologie. Elle obtient son diplôme à 21 ans. Mais la même année, sa mère tombe malade, son père lui demande alors de l'aide. Elle entre ainsi dans l'entreprise familiale, et un véritable coup de foudre se produit. «Je me suis tout de suite sentie bien dans cet environnement. J'ai souhaité me former pour apporter ma pierre à l'édifice », raconte Aline Mériau. La jeune femme choisit l'alternance et développe des compétences de gestionnaire.

Echanger des bonnes pratiques

Une bonne initiative. Dix ans plus tard, quand l'entreprise familiale est vendue, elle se lance à son compte et crée sa société avec Pierrick Fourre, l'un des conducteurs de travaux de son père. A elle la gestion et les RH, à lui les aspects techniques. «J'étais en phase de création, friande d'informations. Je me suis alors tournée vers la FFB, confie la chef d'entreprise. J'y ai rencontré d'autres dirigeantes et nous avons créé le groupe Femme, pour échanger nos bonnes pratiques et nous épauler mutuellement.»

Aline Mériau se découvre alors une autre passion: celle du militantisme. Depuis, elle se démène pour développer la présence des femmes dans un secteur fortement masculin. La dirigeante s'y consacre deux jours par semaine, jonglant avec deux agendas. « Au bureau, je gagne du temps en dématérialisant le plus de tâches possible », précise-t-elle. En parallèle, sur le terrain, des actions de promotions dans les collèges et lycées, des portes ouvertes, des réunions d'information rythment sa vie. Le but: développer la mixité pour aider le secteur du bâtiment à se développer. Car, pour Aline Mériau, « les femmes dans le bâtiment améliorent les conditions de travail de tous. Elles sont, en outre, très motivées et occupent plus rapidement des postes d'encadrement. » Elle en est d'ailleurs la preuve vivante. A seulement 43 ans, cette battante a été élue à la présidence de la FFB du Loiret. Signe que les femmes ont de beaux jours devant elles dans le bâtiment.

Mine Mériau Codirigeante d'Elicaum

«Les femmes dans le bâtiment sont très motivées et occupent plus rapidement des postes d'encadrement.»

Bio

- 1968
Naissance à Orléans (Loiret).
- 1989
Diplômée de podologie. Entre dans la société de son père.
- 1992
Se forme en alternance.
- 1998
Création de Elicaum.
- 1999
Création du groupe femmes à la FFB du Loiret.
- 2011
Elue présidente de la FFB du Loiret.

)