Mon compte Devenir membre Newsletters

Une reprise sous le signe de la coopération

Publié le par

De simples salariés, ils sont devenus propriétaires, à quatre, de leur entreprise de plomberie et climatisation située à Marseille. Comment ? En la transformant en Scop, avec la collaboration de leur ancien patron. Explications.

La particularité de l'entreprise de plomberie chauffage AEJ ? Son capital est détenu par quatre de ses salariés, avec 25 % des parts chacun. Ils ont repris l'entreprise, transformée en Scop (lire l'encadré) pour l'occasion en juillet 2009. Son ancien dirigeant, Bernard Roux, cherche alors une solution pour transmettre son activité avant de partir à la retraite. Une réunion d'information le met sur la piste de la Scop. Une solution impliquant un changement de statut, mais en douceur. En effet, depuis longtemps, AEJ place la concertation au coeur de son organisation : les responsables d'équipe ont leur mot à dire sur chaque offre proposée au client. Le nouveau dirigeant est le responsable technique, Laurent Carvin, aidé jusqu'en juillet 2011 par son prédécesseur.

Un changement bien préparé

Solution adaptée mais méconnue, la transformation en Scop demande une préparation en amont pour informer les salariés

et trouver les candidats à la reprise. Le cédant se rapproche alors de l'union régionale des Scops, puis distribue de la documentation expliquant ce statut à ses salariés. Il organise également une réunion afin de répondre aux questions. Une fois quatre salariés décidés, ce qui a pris deux ans, le processus s'accélère : les démarches administratives sont simples. Il suffit de modifier le statut auprès de la chambre de métiers, de la chambre de commerce et du centre d'impôts. Le cédant et le nouveau dirigeant préviennent ensuite leurs partenaires réguliers, fournisseurs et clients, pour apprécier leurs réactions et préparer le terrain. Le changement de statut n'a reçu que des échos positifs.

Les quatre salariés qui ont repris leur entreprise de plomberie-chauffage en Scop, en juillet 2009, entourent l'ancien dirigeant.

@ AEJ

Les quatre salariés qui ont repris leur entreprise de plomberie-chauffage en Scop, en juillet 2009, entourent l'ancien dirigeant.

Qu'est-ce qu'une Scop ?

La Société coopérative de production, alias la Scop, est une entreprise dont les salariés sont les actionnaires majoritaires. Ils détiennent au moins 5 1 % des parts. Ils participent à la prise de décision, à raison d'un droit de vote chacun, quel que soit le nombre de parts possédées. Le dirigeant, élu par les associés pour les SARL ou par le conseil d'administration pour les SA, conserve son statut de salarié. Les avantages par rapport à la reprise de l'entreprise ? Les salariés connaissent parfaitement son fonctionnement, mais aussi son offre et ses clients. De plus, ils ont une forte motivation pour la pérenniser.
Rens. : www.scopbtp.org

Repères

- Raison sociale AEJ SARL Scop
- Activité Plomberie, chauffage, climatisation et énergies renouvelables
- Ville Marseille (Bouches-du Rhône)
- Année de reprise 2009
- Repreneurs Laurent Carvin, Sabrina Roux, Michel Pons et Sylvain Chaptal
- Effectif 10 personnes
- CA 2008 800 000 Euros

CELINE KELLER

)