Mon compte Devenir membre Newsletters

Vers une retraite anticipée ?

Publié le par

Un système de retraite anticipée pour compenser la pénibilité du travail ? C'est la proposition développée par le cabinet de conseil Alpha, spécialisé dans les relations sociales et le développement local, dans une étude commandée par la CGT, parue en octobre 2009. Celle-ci souligne que les salariés du BTP sont peu nombreux à exercer jusqu'à 60 ans, victimes d'exclusion et de maladie : 14 % des 55-59 ans sont au chômage, 15 % en invalidité et 5 % en maladie de plus de 90 jours. Conséquences d'une carrière où le taux d'accidents et le nombre de maladies professionnelles sont élevés. Les facteurs de pénibilité retenus par les partenaires sociaux sont également importants dans le BTP : contraintes physiques marquées, agressivité de l'environnement et rythme de travail intensif. Pour compenser ces éléments, le cabinet propose donc un système de retraite anticipée, dont le coût net global s'échelonnerait, selon lui, entre 460 et 560 MEuros, ce qui correspond au financement de la période anticipée de retraite des personnes qui seraient restées en activité sans la mise en place d'un tel dispositif.

)