Mon compte Devenir membre Newsletters

Vos pieds aussi ont le droit d'être protégés!

Publié le par

Indispensables sur les chantiers, les chaussures de sécurité se sont modernisées. Elles se déclinent aujourd'hui en version homme et femme, offrent plus de confort, de légèreté, de souplesse, le tout assorti d'un «look» qui n'a rien à envier aux chaussures de ville. Revue de détail.

@ FOTOLIA/NATHALIE P

Fini, le temps des brodequins de chantier en cuir et acier, pesant un kilo par pied! Les chaussures de sécurité ont fait une cure d amaigrissement, qui a divisé leur poids par deux grâce à de nouveaux matériaux. Mais pour choisir le modèle adéquat, il faut tout d'abord analyser votre univers de travail «L'artisan est-il soumis au quotidien à un risque d'écrasement des pieds, de perforation, de brûlures par le feu ou par des substances chimiques ou encore de glissades? Ces risques conditionnent le choix des pro- duits», explique Pierre Goutaland, responsable technique du fabricant Delta Plus et président de la commission chaussures de sécurité du Synamap, syndicat de fournisseurs. Trois normes principales classifient les modèles, selon la protection apportée. A minima, il y a les chaussures dites «de travail», estampillées «O» et obéissant à la norme EN Iso 20347. Ces modèles ne possèdent pas d'embout anti-écrasement, mais peuvent avoir quantité d'autres atouts, comme une semelle anti-perforation. Plus sophistiquées, les chaussures «de protection» marquées «P», répondent à la norme EN Iso 20346 et protègent contre un choc d'au maximum 100 J joules et un écrasement de 10 kN Enfin, les plus complètes sont les chaussures dites «de sécurité«(marquées «S»), concernées par la norme EN Iso 20345 et qui protègent contre un choc de 200 J et un écrasement de 15 kN A titre indicatif 200 J représentent l'énergie d'une masse de 20 kg tombant d'un mètre de hauteur . Chaque catégorie (O, P, S) se décline en plusieurs niveaux selon les fonctionnalités complémentaires. Par exemple, la résistance à l'eau ou l'existence d'une semelle anti-perforation (lire l'encadré). Les modèles cuir et textile offrant le maximum de protections s'appellent ainsi S3, P3 ou O3. «Il faut vérifier également que les modèles choisis possèdent bien le marquage CE», préconise Pierre Goutaland. Vous serez ainsi à l'abri des produits d'importation de mauvaise qualité, grâce au respect des directives européennes garanties par le marquage.

Des matériaux composites pour plus de légèreté

Au-delà des contraintes techniques, un autre critère de choix est déterminant: le confort. «Un artisan passe au minimum 8 à 10 heures par jour dans ses chaussures professionnelles, qui doivent être un soutien et non une entrave», avertit Rose- Marie Kujawa, responsable du pôle clients du site de vente en ligne Modyffr. Le cuir s'allie désormais au textile souple, à la fois imperméable et anti-transpirant. De plus, les fabricants équipent leurs modèles de semelles intérieures anti-bactériennes et anti-odeur, et améliorent le soutien de la voûte plantaire. «Les utilisateurs doivent pouvoir s accroupir aisément, c'est pourquoi les semelles ont, elles aussi, gagné en flexibilité», explique Elsa Lhopital, chef de produits chez Sperian, fabricant des marques Bacou et Timberland Pro. Les semelles souples (par exemple en polyuréthane) remplacent ainsi progressivement le métal. En outre, elles couvrent 100% du dessous du pied, ce que les anciennes semelles métalliques ne faisaient pas. Autre (r)évolution: les embouts métalliques cèdent eux aussi la place à des matériaux composites plus légers, ce qui favorise le confort de mouvement sans rien sacrifier à la résistance.

Grâce à de nouveaux matériaux, le poids des chaussures de sécurité a été divisé par deux.

L'esthétique revient en force

Certaines chaussures ont une forme montante, on les appelle des brodequins. D'autres prennent l'apparence de tennis et l'on trouve également des bottes. «Le choix de la forme dépend de l'usage, indique Elsa Lhopital. En extérieur et en hiver, les bottes fourrées sont les plus indiquées, tandis que les tennis s'adressent plutôt au travail en intérieur» Ainsi, pour bien maintenir la cheville, choisissez des brodequins. Par ailleurs, les fournisseurs conçoivent des modèles adaptés aux saisons: il existe ainsi des sandales de sécurité, munies d'un embout de protection, mais dont les côtés sont aérés. Parmi les nouvelles exigences, l'aspect esthétique semble préoccuper les jeunes et tous ceux qui souhaitent des vêtements de travail modernes. C'est pourquoi les couleurs se sont généralisées (voir la chaussure Crazy de Lemaitre Sécurité dans notre sélection). Chez Timberland Pro, la nouvelle gamme Traditionnal Chocolate reprend le design des chaussures de randonnée grand public bien connues de la marque Timberland. Enfin, tous les fabricants proposent aujourd'hui des modèles pour femmes, alors qu'auparavant celles-ci utilisaient les mêmes chaussures que leurs collègues, quelques pointures en deçà. «Les produits sont étudiés pour s'adapter à la morphologie féminine, ils sont donc plus étroits», commente Pierre Goutaland (Synamap). Les fabricants accentuent également l'esthétique, dans les modèles féminins, avec notamment de la couleur (modèle Antibes de Panoply chez Delta Plus, par exemple).

Notre sélection de chaussures de sécurité

Colombo BG de Gaston Mille

Doté d'une semelle antiperforation et d'un embout composite, résistant à la glisse, à l'abrasion et au déchirement, ce modèle convient à une utilisation en extérieur. Existe en version fourrée.
Protection: S3 / SRC
Prix indicatif: 42,30 Euros HT

Bottine de sécurité Hard 3 de Würth Modyf

Un modèle à prix compétitif, confortable et résistant, en cuir imperméabilisé avec doublure interne. Cette bottine possède une semelle anti-perforation et une coque de protection en métal.
Protection: S3 / SRC
Prix indicatif: 63,90 Euros HT

Panoply XRun 300 de Delta Plus

Une chaussure basse en croûte de cuir nubuck et nylon avec embout et semelle composite. Elle ne craint ni l'écrasement, ni les perforations, ni les hydrocarbures. Elle bénéficie d'un laçage rapide.
Protection: S1P / HRO / SRC
Prix indicatif: 64,90 Euros HT

Crazy by Lemaitre, Wildblue S2 de Lemaitre Sécurité

Une nouvelle collection en cuir lisse et velours hydrofuge, dotée d'un embout en aluminium léger et résistant et d'une semelle anti-glisse. Préconisée pour le second oeuvre. Existe aussi en rouge et marron.
Protection: S2 / SRC
Prix indicatif: 75,90 Euros HT

Harmony Black de Bacou

Une tennis pour femme en microfibre et cuir pleine fleur équipée d'une intercalaire antiperforation qui couvre 100% de la plante du pied. Elle résiste à la glisse et possède un embout non métallique.
Protection: S1P / SRA
Prix indicatif: 88,20 Euros HT

Snyders de Timberland Pro

Avec son cuir gras pleine fleur et ses coutures étanches, ce modèle offre une grande imperméabilité. Sa doublure absorbe la transpiration et abrite le pied du froid. La semelle, légère, est autonettoyante.
Protection: S3 /CI / SRC
Prix indicatif: 95 Euros HT

Zoom sur

La classification des chaussures
- S1, P1 et O1: propriétés fondamentales (résistance aux déchirures, présence d'un embout...) avec arrière fermé, propriétés antistatiques, absorption d'énergie au talon. O1 possède en outre une résistance de la semelle aux hydrocarbures.
- S2, P2, O2: aux propriétés précédentes s'ajoute l'imperméabilité à l'eau.
- S3, P3, 03: aux propriétés précédentes s'ajoutent une semelle anti-perforation et une semelle à crampons. Autres symboles:
- P: résistance de la semelle à la perforation.
- CI: semelle isolante contre le froid.
- HI: semelle isolante contre la chaleur.
- HRO: résistance de la semelle à la chaleur de contact.
- SRA, SRB, SRC: résistance à la glisse (selon les différents types de sols).

)