En ce moment En ce moment

La FFB s'inquiète du recul des ventes de logement neuf

Publié par le - mis à jour à
La FFB s'inquiète du recul des ventes de logement neuf
© Gamut - Fotolia

Malgré la croissance économique et des taux toujours bas, le secteur du bâtiment enregistre un net recul des ventes dans le neuf (-5,1%), principal vecteur de la sortie de crise.

  • Imprimer

Les annonces faites par Bruno Le Maire lors du congrès de la FFB, qui prévoient l'interdiction des ordres de service à 0 euro et un relèvement de 5 % à 20 % des avances sur les marchés d'État, tombent à point nommé mais ne suffisent pas à rassurer les acteurs du bâtiment. Depuis le début de l'année, un indice inquiète la Fédération française du bâtiment: le retournement à la baisse des ventes de logement neuf, avec un recul de 5,1% au premier trimestre 2018 rapporté au même trimestre 2017 selon les chiffres publiés par la FBB mercredi 11 juillet 2018.

Un renversement imputable, selon la FFB, à plusieurs mesures prises dans la loi de finances pour 2018: rabotage du prêt à taux zéro (PTZ), du dispositif Pinel et suppression de l'APL accession pour les aides aux logements. "Nous tirons aujourd'hui la sonnette d'alarme : les aspects positifs à long terme de la Loi Elan ne permettront pas de compenser cette menace à court terme", confie la FFB.

Des incertitudes sur le marché de l'entretien-amélioration

Le recul de l'activité sera d'autant plus inévitable que l'organisation patronale peine à imaginer un soutien du marché de l'amélioration-entretien. Selon les travaux commandés par la FFB aux Cellules économiques régionales de la construction, il a connu une modeste progression en volume de 0,9 % sur un an au premier trimestre 2018, solde d'une hausse de 1,7 % dans le logement et d'une baisse de 1,1 % en non résidentiel.

La FFB attend donc de pied ferme les discussions de la rentrée. Le Crédit d'impôt en faveur de la transition énergétique (CITE) sera transformé en "Prime Hulot" à compter de 2019, mais les paramètres de cette prime restent à définir. "Pour tout dire, les informations qui filtrent laissent craindre un net rétrécissement de l'aide", estime la FFB.

Il en va d'ailleurs de même pour le grand Plan de rénovation du bâtiment. Malgré de nombreuses réunions et conférences de presse officielles sur le sujet, "force est de constater que le projet fixe des objectifs aussi connus qu'ambitieux, mais il ne donne aucune information précise à ce stade quant aux mesures publiques d'accompagnement", prévient Jacques Chanut, le président de la FFB. Reste donc à voir si les prochaines discussions et mesures suffiront à convaincre le secteur et à relancer la machine.

Mallory Lalanne

Mallory Lalanne

Chef de service

Après avoir enregistré différentes expériences en presse généraliste, télévision et radio, j’ai décidé de rejoindre en 2010 l’univers de la presse professionnelle. [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet