Mon compte Devenir membre Newsletters

Comment devenir plus visible sur Internet

Publié le par

Vous n'êtes qu'à quelques clics de vos clients ? Encore faut-il qu'ils parviennent jusqu'à vous. À vous de baliser la route pour les conduire à la bonne adresse, en vous rappelant à eux au bon moment, au bon endroit et de manière adéquate.

Comment devenir plus visible sur Internet

A voir un site vitrine ou voir son nom apparaître sur Google, c'était bien... avant. Avec l'ère du digital, cela ne suffit plus pour se démarquer d'une myriade de concurrents plus offensifs. Avoir une bonne visibilité sur Internet, c'est déjà être en mesure d'identifier où, quand et comment les clients effectuent leurs recherches. Une analyse préalable qui vous permettra de définir une stratégie qui, sans être forcément chronophage ni hors de prix, peut faire la différence avec vos concurrents.

"Avant d'acheter un produit, de choisir un prestataire ou tout simplement de se déplacer, le premier réflexe des consommateurs est de consulter Internet. Disposer d'un site web utilisant la technologie "responsive design", dont l'affichage s'adapte automatiquement à la taille de l'écran des internautes (ordinateur, mobile ou tablette), est devenu indispensable. Et ce, quels que soient le secteur d'activité et la taille de l'entreprise", affirme Pascal Goupilleau, directeur général en charge de Solocal Habitat.

D'autant qu'il existe des outils pour faire soi-même son site et le rendre compatible aux différents formats de lecture. À condition, toutefois, d'y allouer du temps et de disposer d'un minimum de compétences techniques. "Malheureusement, les artisans ont souvent tendance à faire appel à un ami ou à un stagiaire qui, sur le long terme, risque de ne plus pouvoir effectuer les mises à jour du site", remarque Cyrille Cordelle, responsable commercial au sein de Fiducial Informatique.

Réfléchir à son nom de domaine

Concernant votre nom de domaine, il vaut mieux privilégier l'extension ".fr" au ".com". La raison? Une étude TNS Sofres d'octobre 2012 révèle que 86 % des internautes français lui font davantage confiance. Quant aux extensions récemment créées - près de 400 sur les 1400 prévues ayant déjà été lancées au 30 septembre 2014 -, "elles sont pour le moment majoritairement anglaises, comme le ".plumbing" (plombier en français), signale Davide Galastri, directeur commercial chez Amen. En choisir une en anglais peut déstabiliser le client. Il vaut donc mieux attendre leur disponibilité en langue française, surtout si votre nom de domaine n'est pas explicite à la base."

Par ailleurs, il convient d'avoir une stratégie réfléchie sur votre référencement dans Google. Première étape indispensable: disposer d'un site offrant une description complète de votre entreprise et de ses services. Mais cela ne suffira pas à s'assurer les convoitées premières places dans les résultats des moteurs de recherche. Ainsi, les campagnes de mots-clés, via Google Adwords, la régie publicitaire de Google, s'avèrent une réponse efficace pour être plus visible.

L'inscription est gratuite et vous pouvez définir, à votre guise, le budget à y allouer. "Débuter avec 100 euros par mois est largement suffisant, indique Davide Galastri. Cela vous permet de tester les mots-clés les plus rentables au travers de l'outil statistique gratuit de Google (Google analytics) qui communique les taux de clics et de conversion de chacun." Votre budget n'est décompté que lorsqu'un internaute clique sur votre annonce pour se rendre sur votre site web, ou pour vous appeler directement selon les options choisies. "Activer les deux options, paiement par clic et par appel, est un moyen de capter ceux qui font leurs recherches sur ordinateur et ceux qui pianotent depuis leur smartphone, alors qu'ils sont par exemple bloqués devant une porte d'entrée dont la serrure est cassée", soutient Davide Galastri.

Si ce monde vous est totalement inconnu, la meilleure solution consiste à s'adresser à un prestataire spécialisé.

)