Mon compte Devenir membre Newsletters

Dans le bâtiment aussi, l'innovation est en marche

Publié le par

Alors que le salon Batimat a pour ambition de promouvoir l'innovation dans le BTP, une étude publiée mardi 03 novembre 2015 par le Centre Scientifique et technique du Bâtiment (CSTB) et l'Ifop s'intéresse à la perception de l'innovation de la part des TPE et PME de la construction.

Dans le bâtiment aussi, l'innovation est en marche

Comment les entreprises du bâtiment peuvent-elles retrouver le chemin de la rentabilité ? S'il y a quelques années, les dirigeants ne pensaient pas spontanément à l'innovation, cela semble changer. Selon une étude du Centre Scientifique et technique du Bâtiment (CSTB) et de l'Ifop publiée mardi 03 novembre 2015, 61 % des TPE et PME de la construction s'accordent sur le fait que l'innovation occupe pour elles une place importante au sein de leur entreprise. Un axe jugé essentiel pour les dirigeants qui ont créé leurs entreprises depuis moins de 5 ans (72 %).

Qu'ils s'agissent d'une innovation en lien avec de nouveaux matériaux ou produits (70 %), de nouveaux systèmes de pose (60 %) ou de nouveaux services de formations à la pose (41 %), les chefs d'entreprise ont majoritairement intégré ces nouveaux procédés dans leurs pratiques professionnelles, au cours des deux dernières années. Pour le CSTB, ce constat "s'explique par une volonté d'autant plus forte de se différencier, lors des premières années d'activité, pour assurer la pérennité de l'entreprise".

Les artisans attendent beaucoup des fabricants

Parmi les incitations qui permettraient de recourir davantage aux innovations, ils sont également reconnaissants du potentiel accélérateur en terme de développement économique : pour se distinguer de la concurrence (82%), favoriser le développement de l'activité auprès de nouveaux clients ou marchés (79 %) et diversifier ses activités (71 %). Des critères prédominants pour eux et qui priment devant l'avantage tarifaire (43 %), qui leur permettrait d'augmenter leur tarif.

Pour rester dans la course, les trois quart des dirigeants sondés seraient même demandeurs des innovations qui leurs sont proposées par les fabricants. Ils expriment également de fortes attentes en matière de conseils sur les innovations industrielles et les nouveaux procédés (82 %).

Cap vers les solutions durables

Les entrepreneurs plébiscitent avant tout les innovations qui contribuent à la sécurité et la durabilité du bâtiment (93%), facilitent l'installation (91%) et augmentent la performance énergétique (87%). Pour le CSTB, ces résultats traduisent l'implication des TPE et PME de la maîtrise d'oeuvre, à penser la ville de demain.

Plus de huit chefs d'entreprise sur dix reconnaissent également les atouts des nouveautés intégrées, en ce qui concerne la qualité de l'air intérieur, la gestion des déchets, la qualité des ambiances intérieures et le développement d'éco-matériaux.

Cela tombe bien puisque la loi sur la transition énergétique va obliger les artisans à expérimenter et intégrer des solutions et des procédés durables. Les évolutions réglementaires ne sont donc pas tant perçues comme des obstacles mais comme un moyen d'anticiper les évolutions du marché face à une concurrence dynamique.

Méthodologie de l'étude : échantillon de 502 dirigeants de PME, représentatif des entreprises de maîtrise d'oeuvre, les TPE et PME de la construction (hors promotion immobilière) de 0 à 249 salariés. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (taille et secteur d'activité) après stratification par région. Les interviews ont eu lieu par téléphone au domicile des personnes interrogées du 31 août au 11 septembre 2015.

)