En ce moment En ce moment

À Nantes, le logement social s'imprime en 3D

Publié par le

Une maison courbe construite en quelques jours, c'est un pari à l'initiative de l'Université de Nantes. Grâce à une imprimante industrielle, les murs et l'isolation ont été imprimés en 3D. Retour sur un projet collectif innovant et prometteur.

  • Imprimer
© Valéry Joncheray / Nantes Métropole Habitat Béton et polyuréthane

Sur 95 m² de plain-pied, la maison de cinq pièces présente une triple paroi composée d'un béton à granulats classique, coffré entre deux couches de mousse polyuréthane isolante, grâce à un robot collaboratif surmonté d'une imprimante 3D.

"La grande idée était d'associer l'impression de l'isolation et du béton dans une paroi coffrante formée par la mousse polyuréthane", relève Benoit Furet, professeur à l'IUT de Nantes, à l'origine du projet. Une technique qui a aussi permis d'ajuster les murs à l'extérieur. "On a choisi des formes courbes pour s'adapter à la clairière environnante", note-t-il.

Repères :

Maître d'ouvrage : Nantes Métropole Habitat
Consortium BatiPrint 3D(TM) : Acteurs publics et privés (Université de Nantes, SATT Ouest Valorisation, Caisse des Dépôts, Nantes Métropole, Nantes Métropole Habitat, Carretero Meyer, BA Systèmes, Bouygues Construction, LafargeHolcim, CSTB et le CNRS).
Entreprises : Bouygues Bâtiment Grand Ouest et diverses entreprises du bâtiment
Début du projet : Septembre 2016
Livraison : Septembre 2017
Surface : 95 m²
Coût des travaux : 195 000 euros (TTC)

Pierre Lelièvre

Pierre Lelièvre

Journaliste

Depuis juin 2016, je suis journaliste pour Chef d’Entreprise, Commerce magazine, Artisans mag’. Intéressé par le monde de l’entreprise, j’écris sur tous [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet