En ce moment En ce moment

Comment la réalité virtuelle transformera le bâtiment

Publié par le
Comment la réalité virtuelle transformera le bâtiment

[Témoignage] " Nos clients apprécient le côté immersif "

Pas évident d'imaginer des chambres d'enfant dans des combles à l'état totalement brut. C'est pour pallier ce problème que SNR Entreprise, spécialisée dans l'aménagement de combles, décide en 2015 d'innover. "Nous souhaitions un outil qui permette à nos clients de visualiser les volumes et de se projeter", explique Arthur L'Houtellier, chargé de développement au sein de la société, qui se dote, pour ce faire, d'un "visualisateur de combles" (photo ci-dessus)

Développé avec la plateforme de recherche et d'étude Clarté, cet outil se compose d'un casque et d'un smartphone, sur l'écran duquel des images 3D des combles sont projetées. Préalablement formés à son usage, les commerciaux l'utilisent aujourd'hui à la toute fin du processus de vente, dans l'optique d'emporter définitivement l'adhésion des prospects et de clore la transaction.

"Les clients, tout comme les premières personnes à qui nous avons montré l'outil, apprécient le côté immersif", relate Arthur L'Houtellier, qui observe, depuis qu'il l'utilise, "un meilleur taux de transformation". Concrètement, sur la douzaine de cas (seulement) où l'outil a été brandi comme atout séduction, neuf projets ont été signés. Soit 75 % de réussite.

À cet impact sur les ventes s'ajoute un bénéfice en termes d'image. "Encore peu d'entreprises ont saisi ce type de technologies. Cela amène des retombées presse et nous a aussi conduits à intervenir auprès de la CCI. Cela nous permet de rayonner localement", complète-t-il. Le tout pour un budget compris entre 25 000 et 35 000 euros tout compris.

Au bout du compte, "le plus compliqué a été de lancer le projet. Nous n'avions pas de repères sur le prix et cela a été difficile de trouver quelqu'un pour nous accompagner", se souvient-il.

À l'avenir, outre le fait de rendre l'usage du visualisateur "quasi systématique", l'idée serait d'optimiser ses fonctionnalités et de permettre de choisir les parquets, la couleur des murs... "On peut aussi descendre dans la maison", imagine Arthur L'Houtellier. Ce qui préfigure sans doute la façon dont de plus en plus de professionnels travailleront demain.

Repères

Raison sociale : SAS SNR Entreprise
Activité : Aménagement de combles, rénovation, extension et amélioration de l'habitat
Siège social : Saint-Berthevin (Mayenne)
Année de création : 1984
Dirigeant : Claude L'Houtellier, 58 ans
Effectif : 18 personnes
CA 2015 : 2,5 M€

Amélie Moynot

Amélie Moynot

Journaliste

Journaliste depuis 2009, j’ai rejoint la rédaction de Commerce Magazine, Artisans Mag’ et Chefdentreprise.com en 2015. Mes domaines de prédilection : [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet