Mon compte Devenir membre Newsletters

Bâtiment: les 10 domaines où les entreprises innovent

Publié le par

Une majorité des dirigeants (61%) accorde une place importante à l'innovation, selon un sondage Ifop. Au delà des aspects de sécurité et de performance énergétique, les nouveaux produits et services contribuent avant tout à la facilité d'installation.

Bâtiment: les 10 domaines où les entreprises innovent

Compte tenu des enjeux de développement de nouveaux produits et services liés à la transition énergétique, l'innovation est identifiée par les très petites et moyennes entreprises du bâtiment comme un levier de développement incontournable. Un baromètre Ifop pour le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) publié le 10 février 2015 dévoile que plus d'un tiers des dirigeants ont réalisé au cours des deux dernières années des investissements pour innover (budget moyen équivalent à 7,2%). Une grande majorité des entreprises (87%) ont mis au point de nouveaux services de formation à la pose, 82% ont promu dans leur structure de nouveaux matériaux ou produits, et 80% ont développé un nouveau système de pose d'un matériau.

"Pour beaucoup de TPI/PMI du bâtiment, qui évoluent aujourd'hui dans un secteur atone, l'innovation permet d'accompagner voire d'anticiper les évolutions du marché tout en faisant face à une concurrence dynamique. Ce facteur de différenciation vis-à-vis des concurrents constitue d'ailleurs l'une des principales motivations pour la moitié des dirigeants ayant innové depuis deux ans", commente le CSTB.

L'innovation dans 10 domaines

Parmi les personnes sondées, 64% estiment que les produits, matériaux ou nouveaux services contribuent avant tout à la facilité d'installation, 53% à la sécurité et à la durabilité du bâtiment. Une personne sur deux déclare que l'innovation concourt à la performance énergétique, 40% à l'accessibilité, et à la qualité des ambiances intérieures (acoustique, éclairage). L'étude révèle que plus d'un tiers des chefs d'entreprise ont innové dans la gestion de leurs déchets (39%), le développement d'éco-matériaux (38%) et les énergies renouvelables (33%). Les innovations participent également à améliorer la qualité de l'air intérieur (26%) et à la gestion de l'eau (20%).

Les innovations mises en place s'adressent aussi bien à la rénovation des bâtiments existants (64% des cas) qu'à la construction neuve (51% et 60% au sein des structures de plus de 10 salariés).

Des attentes fortes en terme d'accompagnement

Si les atouts de l'innovation sont largement perçus par les entreprises, le principal frein des structures non innovantes demeure le manque de moyens financiers (53%) et la difficulté à évaluer le potentiel des innovations (42%). Par ailleurs, les chefs d'entreprise dans leur ensemble mettent en avant leurs difficultés face aux évolutions réglementaires. La moitié les perçoit comme un obstacle.

Les chefs d'entreprise interrogés se montrent réceptifs à un accompagnement en matière d'innovation. 65% d'entre eux manifestent leur approbation concernant un service d'accueil et d'orientation de proximité dédié à l'accompagnement des TPE/PME innovantes. Par ailleurs, plus d'un dirigeant sur deux exprime des attentes d'accompagnement dans le domaine de la recherche et développement, 50% dans le domaine de la formation et du recrutement de nouvelles compétences et 42% dans le domaine de l'ingénierie financière.

Méthodologie: échantillon de 501 dirigeants de PME, représentatif des industries françaises de fabrication liées au bâtiment de 0 à 249 salariés, interviewés du 8 au 21 janvier 2015

)