Mon compte Devenir membre Newsletters

VU : choisir son aménagement selon sa profession

Publié le par

Tandis que les fabricants de véhicules utilitaires ciblent quasiment tous les corps de métier du bâtiment, le choix d'un aménagement doit tenir compte de l'activité de votre entreprise. Voici notre sélection de nouveautés.

VU : choisir son aménagement selon sa profession

L'aménagement d'un véhicule utilitaire est loin d'être anodin. Au-delà d'un objectif pratique, il sécurise le transport des personnes et des biens et, à ce titre, répond aux enjeux liés à la prévention des risques professionnels. En outre, il permet de gagner en productivité. Le choix de la solution tient compte des spécificités de l'activité.

L'INRS recommande de lister au préalable le type d'outils transportés (nature, conditionnement, dimensions et quantité), les pièces et matériaux, les sources d'énergie utilisées, les conditions de circulation et le nombre de personnes. Cet état des lieux permet de définir la capacité de chargement nécessaire (poids total, arrimage, etc.), l'ergonomie de l'aménagement ­souhaité en fonction des habitudes de travail (montées et descentes fréquentes, accessibilité de la galerie, etc.) et la conformité du véhicule à la réglementation.

Multiactivité

Les fabricants cherchent à alléger les systèmes afin de libérer de la charge utile et permettre aux entreprises de consommer moins de carburant, donc d'améliorer leur bilan carbone. Les solutions modulaires d'aménagement intérieur ciblent plusieurs métiers : entreprises générales, couvreurs, électriciens, plombiers, dépanneurs, etc. Elles ont vocation à assurer la retenue des charges par arrimage et à favoriser le rangement des outils et matériaux. Les fabricants proposent des solutions configurables selon les besoins et/ou des systèmes conçus sur mesure.

Parmi les nouveautés, SD Services commercialise ce printemps la nouvelle génération d'Infinity, une solution d'aménagement modulaire en aluminium qui permettrait, selon ce fabricant, de réduire de 30 % le poids de l'aménagement par rapport à un équipement traditionnel en acier. Son ­système d'assemblage lui permet de s'adapter à toutes les hauteurs et profondeurs de véhicules.

ORSYmobil, la solution globale et modulaire proposée par Würth, mise également sur la légèreté avec des éléments en aluminium. Elle comprend des modules prémontés d'une profondeur de 330 et 380 mm et des accessoires (pinces, crochets, cales de blocage, filets de protection, supports de bouteilles de gaz, rails, sangles, etc.). Souple, ORSYmobil est réutilisable d'un véhicule à l'autre, ses éléments pouvant également venir compléter un aménagement existant. "Nos aménagements, en entrée de gamme, sont commercialisés à partir de 390 euros pour un meuble dans une petite fourgonnette type Kangoo. Il faut compter 1000 euros pour une installation simple avec plancher dans un véhicule du type fourgonnette Trafic et 2000 euros pour un fourgon type Master, commente Alexandre Petri, responsable du développement de la gamme ORSYmobil chez Würth France. Les prix dépendent également des professions : aujourd'hui, les clients installateurs sanitaires et électriciens, qui sont nos plus grands utilisateurs, ont besoin d'aménagements techniques, facturés en moyenne 2 700 euros."

Agenceur - cuisiniste

Avec l'aménagement WorkMo proposé par Sortimo, l'artisan amène son plan de travail et ses outils sur le chantier. Plus besoin de multiplier les allées et venues entre le véhicule et le chantier, le module peut s'extraire de son emplacement.
Idéal pour les interventions qui s'étirent d'un à quatre jours, WorkMo permet de libérer de l'espace dans le VUL, voire de dispenser l'artisan de prendre son véhicule lorsque le matériel est sur place. Le module, commercialisé de 300 à 1 500 euros selon ses composants, peut embarquer un plan de travail en 3D.

Menuisier

La nouvelle version de la galerie de toit modulable TopSystem de Sortimo permet notamment de transporter les profilés aluminium ou PVC (disponible à partir de 243 euros HT pour une fourgonnette, 329 euros HT pour un fourgon compact et 643 euros HT pour un fourgon). Conçue en aluminium anodisé, avec des éléments de liaison en acier inoxydable, TopSystem conjugue robustesse et légèreté et s'adapte aux différentes tailles de VUL.

Ses éléments ont été conçus pour gagner en aérodynamisme et réduire les nuisances sonores liées à la vitesse et au vent. Elle intègre le système d'arrimage du chargement ProSafe sur la longueur des profilés. Pour le transport de panneaux, le fabricant propose une solution simple, des barres d'arrimages télescopiques qui s'installent à l'intérieur du véhicule. De son côté, Move Equipment, qui conçoit et fabrique des galeries de toit, pupitres et porte-verre, a développé un treuil électrique intégré pour faciliter l'installation des produits lourds sur le toit du véhicule.

Miroitier

Les fabricants fournissent des pupitres porte-verre extérieurs permettant de transporter les vitrages. La tendance est aux systèmes en aluminium, plus léger que l'acier, résistant à la corrosion et plus esthétique. StoreVan se différencie en proposant depuis fin 2016 un système intérieur de stockage des vitrages (charge maxi 200 kg). Le rack peut embarquer jusqu'à six vitrages, par exemple, et se substitue aux emballages encombrants.

La structure pliable en acier se compose de 24 tubes avec revêtements en mousse pour ne pas abîmer les produits. Sa hauteur est ajustable selon les dimensions des verres à transporter. Pour un encombrement réduit, le rack se replie après utilisation (blocage par quatre boulons).

Prix : 295 euros HT (livraison gratuite).

Plombier - serrurier

MTS développe un porte-tube pour un transport sécurisé, disponible en trois dimensions standard (2, 3, 4 et 5 mètres) et sur mesure. Le porte-tube en aluminium anodisé est équipé d'un verrouillage à clé (comptez 570 euros HT pour le modèle de 4 mètres de long).

En complément de l'aménagement du véhicule et pour faciliter les interventions rapides, Sortimo a développé un sac à dos Multipack (158 euros HT) en partenariat avec Deuter Sport GmbH, qui permet à l'artisan de transporter son outillage sur le chantier. "Il est dédié aux usages en milieu urbain notamment, lorsque les professionnels doivent gravir des étages pour une intervention ponctuelle", commente Carle-Emmanuel Barbez, responsable marketing de la marque.

Le sac à dos embarque le contenu d'une L-Boxx (mallette clipsable, contenant des outils électroportatifs, pièces, raccords, etc.).

Électricien

Le nouveau système StoreBox, proposé par StoreVan, améliore la mobilité et le stockage de l'outillage. Il se présente sous forme de kit comprenant des mallettes en plastique et en métal pour les petites pièces, des chariots porte-mallette, des séparateurs et des modules mobiles. Les valisettes sont dotées de poignées pour faciliter leur transport. Les éléments s'intègrent dans les modules d'aménagement StoreVan montés dans les véhicules utilitaires.


Prix : à partir de 46 euros HT.

Véronique Meot

)