4 logiciels de gestion testés par des artisans

Publié par le - mis à jour à
4 logiciels de gestion testés par des artisans

Il n'est pas toujours simple de bien choisir son logiciel de gestion. Voici les retours d'expérience de quatre artisans du bâtiment qui utilisent les solutions de Sage, Cegid, EBP ou Rivalis. Tour d'horizon.

  • Imprimer

Devis et facturation Bâtiment 2015 d'EBP

"Une très bonne prise en main"

Après plusieurs années en tant que salarié dans une entreprise d'électricité, Nicolas Drinkine a décidé de faire le grand saut et de s'installer à son compte à l'automne dernier. Et pour gérer sa SARL, basée à Veneux-les-Sablons, en Seine-et-Marne, il a choisi d'installer sur son ordinateur un logiciel "entrée de gamme" d'EBP (Devis et facturation Bâtiment 2015). "Dans un premier temps, je n'avais pas envie de travailler dans le cloud et je voulais un logiciel plutôt basique, sans la comptabilité , explique-t-il. Celui-ci me convient très bien."

L'installation a été rapide et EBP offre, par ailleurs, un an d'assistance technique. "J'y ai eu recours quatre fois parce que j'avais besoin d'être guidé, en particulier lorsqu'on arrive sur les fonctionnalités financières. L'utilisation est fluide, il y a une très bonne prise en main et une sauvegarde automatique dès que vous fermez le logiciel." Il est également possible d'importer sous forme de fichiers externes les produits de ses principaux fournisseurs. "Comme la capacité est assez restreinte, on ne peut pas intégrer l'intégralité des catalogues, mais on rentre rapidement un produit en particulier si besoin."

Nicolas Drinkine a eu plus de difficultés à personnaliser la présentation de ses devis, à insérer son logo ou à choisir des codes couleur qui lui soient propres. Un point qu'il juge essentiel pour crédibiliser son offre auprès des clients.

Prix: 159 € HT.
Le +: simple à installer et à utiliser.
Le -: une capacité d'intégration des catalogues de fournisseurs limitée.

Batigest de Sage en mode cloud

"On peut se connecter de n'importe où"

Pas toujours évident, quand on dirige une entreprise d'électricité de dix salariés, de suivre sa comptabilité en gardant un oeil sur les chantiers. Guy Olivier, installé à Frontenex, en Savoie, s'est simplifié la vie en optant pour la gestion en mode cloud Batigest, proposée par Sage. Pour 344 euros par mois tout compris, il dispose de toutes les fonctionnalités dont il a besoin, du devis à la facturation en passant par la gestion du personnel. "C'est très pratique, on peut se connecter de n'importe où. C'est un peu comme un tableau de bord à partir duquel on peut tout piloter, estime-t-il. Comme nous avons souscrit au module Tarifeo, nous pouvons également connaître en temps réel les tarifs, le stock réel et les délais de livraison de nos fournisseurs du groupe Sonepar. Et la commande arrive directement dans leur boîte e-mail." Du temps gagné, d'autant que Batigest est simple d'utilisation et répond "à 100 % des attentes".

Là où le bât blesse, c'est que Guy Olivier se sent un peu prisonnier des mises à jour obligatoires et bien sûr... payantes! "Avant, on achetait un logiciel, on l'installait et si ça faisait l'affaire, on pouvait rester comme ça, confie-t-il. Là, on n'a pas vraiment le choix, il faut prendre les mises à jour et les fonctionnalités nouvelles. Et si on veut changer, on en a pour six mois... C'est un peu comme une redevance annuelle?", conclut-il.

Prix: 334 € HT par mois.
Le +: la possibilité d'utiliser un logiciel très performant de n'importe quel terminal.
Le -: l'obligation de payer toutes les mises à jour.

En page 2, la solution Rivalis 5 et la suite Quadra de Cegid.

Joël Rumello

Sur le même sujet

La rédaction vous recommande