Mon compte Devenir membre Newsletters

Comment les artisans peuvent (vraiment) acheter moins cher ?

Publié le par

Comment acheter moins cher son matériel de chantier, ses matériaux, ses fournitures, même hors périodes de soldes ? Découvrez nos bons plans pour économiser sur vos achats, augmenter vos marges et vous développer plus efficacement.

Comment les artisans peuvent (vraiment) acheter moins cher ?

Une perceuse-visseuse Milwaukee à 37 %, une VMC simple flux Bahia et trois bouches d'extraction à 40 %, des sacs de laine de verre à 52 %. Voilà le type de promotions proposées, fin août 2017, par le site de ventes privées Batiwiz. Ce prestataire donne accès, dans différents domaines (outillage, sanitaire, électricité, revêtement, isolation...), à des offres pouvant aller jusqu'à 70 %.

Par ailleurs, ces offres restent sept à dix jours en ligne et la livraison est effectuée sous trois à quatre semaines après l'expiration de la promotion.

Sur le même créneau, le site Complètement Marteau, lancé par le distributeur de produits de quincaillerie Legallais, promet des remises jusqu'à 80 % et une livraison en deux semaines environ. Les promotions durent, là encore, une dizaine de jours.

80 %, c'est également le montant maximal des réductions promises par le site Brico Privé, spécialisé en bricolage, jardinage, maison, outillage. Le site fournit les produits en moins de trois semaines après la fin de l'offre, lesquelles restent visibles entre deux et neuf jours.

Aller sur les sites de déstockage

Pour éviter les déconvenues liées au caractère limité de ce type d'offres dans le temps, les artisans du bâtiment peuvent aussi se tourner vers les sites de déstockage, qui permettent aux marques et enseignes spécialisées d'écouler leurs invendus en faisant un effort sur le prix.

Parmi eux figure la plateforme D-Stock Habitat, basée sur le click and collect (réservation en ligne, paiement et retrait sous huit jours en magasin). Sur une gamme d'articles variés (chauffage, sanitaire, outillage, etc.), les réductions s'établissent à 55 % en moyenne.

De son côté, la société Mastock, basée à Nantes, est spécialisée dans la vente de matériaux (bois, panneaux, carrelages...) issus du déstockage. Outre des tarifs moins élevés, elle revendique la livraison en France métropolitaine des commandes supérieures à 1 500 euros TTC. Enfin, Travaux Futés, basé à Lille, promet des réductions pouvant dépasser les 70 % pour des produits de cuisine/salle de bains, revêtement, plomberie/sanitaire/chauffage, etc.

Miser sur les achats groupés

Pour réaliser des économies, il est aussi malin de s'unir pour pouvoir peser auprès des fournisseurs. C'est la vocation des groupements et des centrales d'achats promettant à leurs membres des tarifs négociés, à l'image d'Achat Centrale (voir témoignage en page 2), Haxoneo, qui s'engage à réduire ses coûts jusqu'à 50 %, ou encore PME Centrale, pour les achats dits non stratégiques comme les consommables de chantier.

Adhérents à la Capeb ? Vous pouvez aussi vous tourner vers Capeb Avantages, la centrale d'achats du syndicat, qui promet 25 % d'économie en moyenne sur les factures.

D'autres acteurs du Web dont ce n'est pas le coeur de métier incluent ce type de prestations. C'est le cas, par exemple, de TeePy Entrepreneur, réseau social dédié aux artisans, commerçants et TPE, qui propose entre autres ce service de groupement d'achats.

"En matière d'outillage et de consommables, nous avons gagné jusqu'à 15 %", illustre Jean-Pierre Laurent, dirigeant de Pierres Construction, une PME lyonnaise de maçonnerie et gros oeuvre, qui apprécie aussi le "sentiment de confiance lié au fait d'appartenir à la même communauté".

C'est le cas également de ­VraimentPro­, une plateforme qui permet aux particuliers de trouver un artisan pour leurs travaux, et dont les adhérents professionnels bénéficient de réductions auprès de partenaires ( 10 % en moyenne chez Hertz et Europcar, 30 à 45 % chez Kiloutou et Loxam, 37 à 40 % chez Bosch, etc.).

)