En ce moment En ce moment

Location de matériel entre professionnels : la tendance qui cartonne

Publié par le - mis à jour à
Location de matériel entre professionnels : la tendance qui cartonne

De plus en plus d'artisans ou d'acteurs du BTP choisissent de louer leur matériel auprès de leurs homologues, à travers des plateformes en ligne spécialisées. Si les uns font des économies appréciables, les seconds amortissent le prix de leur matériel. Un système gagnant-gagnant.

  • Imprimer

Investir dans du matériel pour répondre à de nouvelles commandes : beaucoup de professionnels franchissent le pas. Mais une fois le chantier terminé, que faire de l'équipement ? Le laisser dormir au fond d'un hangar ? L'opération se révélera, au final, très peu rentable. C'est ce à quoi s'est confronté Jonathan Legault, dirigeant de TTP, entreprise spécialisée dans les transports et travaux publics. "J'ai fait ­l'acquisition de pelles car j'en avais besoin pour certains chantiers. Malheureusement, je me suis vite rendu compte que j'allais être perdant, dans mon investissement, si elles restaient inutilisées plusieurs semaines, voire plusieurs mois", explique-t-il. Le professionnel partage alors son désarroi avec son frère, Kevin Legault. Ce dernier lui soumet une idée : louer son matériel à d'autres professionnels. De là, naît Équipements à partager en 2015.

Deux ans plus tard, leur plateforme comptabilise environ un millier d'annonces et 200 à 300 utilisateurs réguliers. "Nous fonctionnons sur le même principe qu'une marketplace du type Airbnb ou BlaBlaCar, en proposant une mise en relation gratuite et en nous rémunérant sur la base d'une commission fixée entre 10 et 15 % du montant de la transaction. C'est une nouvelle manière de consommer qu'il faut désormais adapter au secteur du matériel du BTP ", commente Kevin Legault, dirigeant d'Équipements à partager.

Aujourd'hui, en effet, les professionnels peuvent choisir de passer par des plateformes en ligne pour leurs besoins d'équipements. Outre les mastodontes du marché que sont Kiloutou ou Loxam, ils peuvent miser sur d'autres acteurs comme Équipements à partager, Prokonect ou encore Tracktor. Ces petits nouveaux fonctionnent sur un principe simple : un propriétaire de machine met son matériel en location sur le site. Un loueur intéressé peut le réserver en quelques clics.

"Jusqu'à présent, les process standard obligeaient le professionnel à faire plusieurs demandes de devis, à comparer les prix, à les négocier éventuellement. Ce sont des tâches fastidieuses et chronophages, d'autant plus que le marché n'est transparent ni sur les ­disponibilités ni sur les prix" , souligne Idir Ait Si Amer, fondateur de Tracktor. L'avantage de la formule ? Les deux parties y sont gagnantes.

Un véhicule de chantier, avec ou sans chauffeur

D'un côté, le propriétaire de matériel amortit le prix de son investissement en le mettant en location. De l'autre, le loueur bénéficie d'un tarif avantageux et peut trouver des machines spécifiques, disponibles à proximité de son chantier. "Il y a de la valeur à créer en allant digitaliser ce secteur, en apportant des solutions simples qui permettent de faire gagner du temps aux uns et aux autres, de générer un revenu complémentaire pour le propriétaire de machines et de permettre au client de réaliser des économies", confirme Idir Ait Si Amer. Toutefois, ne s'improvise pas conducteur de bulldozer qui veut. Pour que la prestation soit complète, le loueur a la possibilité de réserver une machine donc, mais aussi son chauffeur. Dans certains cas, le propriétaire peut aussi proposer le transport de son matériel et l'apporter lui-même sur le chantier du loueur.

Tout se fait en un clic : au moment de la réservation, il suffit à l'utilisateur de cocher les cases correspondant aux options qui lui seront utiles. Car la clé de réussite de telles plateformes passe avant tout par leur simplicité d'utilisation. Un an après son lancement, Tracktor a déjà revu et corrigé son site d'origine. "Nous avions besoin d'améliorer le parcours client, de le rendre plus intuitif", confie son ­dirigeant. Avec une croissance mensuelle de plus 20 % pendant un an, Tracktor confirme la nécessité de telles ­plateformes de location sur le marché du matériel professionnel. Même si ce dernier est encore jeune en France, il évoluera encore dans les mois à venir, chaque acteur voulant se démarquer de ses concurrents avec de futurs ­services inédits.

Témoignage

" Si le prix a retenu mon attention, c'est finalement la transaction dans son ensemble qui m'a séduit "

Spécialisée dans le déploiement de fibre optique, la société Jif Telecom a vu les demandes de création de ligne "en aérien" se multiplier. Pour faire face à ce pic d'activité, son dirigeant doit alors louer un camion nacelle. Son réflexe ? Se tourner vers une plateforme traditionnelle de location de matériel, comme Kiloutou. Mais face au devis, le professionnel est vite refroidi. Il envisage une autre solution et découvre le site de Tracktor. "En comparant les prix, je me suis rendu compte que les plateformes de location entre professionnels proposent les tarifs les plus compétitifs. Si le prix a retenu mon attention, c'est finalement la transaction dans son ensemble qui m'a séduit", partage Fouad Jaiel, dirigeant de Jif Telecom.

En effet, le professionnel apprécie l'aspect "carré" de l'échange ainsi que sa flexibilité. "La plupart des produits sont disponibles rapidement. Je peux même parfois envisager de réserver un équipement la veille pour le lendemain. De plus, le site est très simple d'utilisation, les contrats sont générés automatiquement : c'est un vrai gain de temps !", confirme-t-il.

Après trois locations du même camion nacelle en moins d'un an, le dirigeant a finalement choisi d'investir dans l'achat d'un tel matériel. Désormais, c'est lui qui le met en location, toujours sur Tracktor. "En le louant deux semaines à une association, cela m'a permis de payer un salarié sur le même laps de temps. Non seulement j'amortis le prix de mon achat, mais c'est mon budget général qui s'en trouve amélioré", partage Fouad Jaiel.

Repères

Raison sociale: Jif Telecom

Activité: Déploiement de fibre optique

Ville: Clichy-sous-Bois (93)

Année de création: 2015

Dirigeant: Fouad Jaiel

Effectif: 0 salarié

CA 2017 : NC

Contrat de location, assurance : une solution clés en main

La location de matériel entre professionnels est certes une pratique souple et flexible, mais elle reste très encadrée. Supposant l'utilisation d'actifs parfois onéreux, mieux vaut, pour les propriétaires, ne pas se retrouver lésés. Aussi, pour favoriser des échanges sereins, la plupart des plateformes de locations proposent d'une part un contrat de location, d'autre part une assurance.

Le contrat de location est généralement prérempli : aux deux parties d'y ajouter leur identité, les conditions de location (notamment la durée), l'état de la machine, le niveau de carburant. Quant à l'assurance, elle est généralement comprise dans la transaction pour s'assurer que le propriétaire propose une machine couverte et que le loueur puisse également être protégé. Bris de machine, bris interne, vol, non-restitution de machines, responsabilité civile... Tous les dommages sont répertoriés.

Enfin, les sites s'assurent également que les loueurs sont bien des entreprises et non des particuliers. Lors de la création du compte client, elles demandent un extrait Kbis de la société et une pièce d'identité de l'utilisateur.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet