Mon compte Devenir membre Newsletters

Qualifications et labels : comment en tirer profit ?

Publié le par

Les qualifications reconnaissant les compétences des artisans sont nombreuses. Si leur objectif est de garantir le savoir-faire et la spécialisation des professionnels, elles sont aussi de véritables atouts marketing. Nos conseils pour bien les utiliser et pour vous démarquer de vos concurrents.

Qualifications et labels : comment en tirer profit ?

"C'est un passage obligé, si on veut faire bénéficier nos clients des aides publiques", explique Mario Marquand, charpentier couvreur à Éragny-sur-Oise. Labellisé Eco-artisan RGE depuis le début de l'année 2016, l'artisan a très vite compris comment il pouvait profiter de cette qualification. La mention RGE apposée à la qualification présente un intérêt évident, tant pour l'artisan que pour le consommateur.

Être certifié RGE est, en effet, indispensable pour faire bénéficier ses clients de l'écoprêt à taux zéro (éco-PTZ) et du crédit d'impôt pour la transition énergétique (Cite). Une façon d'attirer de nouveaux prospects qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique. Une étude TNS Sofres de 2014 confirme l'attrait des Français pour les artisans qualifiés : 57 % des particuliers interrogés considèrent les aides financières publiques comme le facteur décisif dans la décision de réaliser des travaux.

Outils de communication

Henry Brin

Un constat qui doit encourager les artisans à valoriser les qualifications obtenues. Peu ou mal utilisées dans la stratégie de développement des entreprises du bâtiment, les qualifications sont pourtant de véritables outils marketing.

Pour Henry Brin, président du Conseil de l'artisanat à la Fédération française du bâtiment (FFB), "il est évident que de nombreux artisans ne prennent pas le temps de jouer la carte de la qualification auprès des clients. Pourtant, ils ont tout intérêt à les valoriser. C'est un moyen, pour eux, d'affirmer leur professionnalisme et leurs compétences auprès de leur clientèle".

De nombreuses voies existent pour valoriser les compétences et le savoir-faire des professionnels. Pour en tirer profit, "un artisan doit d'abord élaborer une stratégie de communication autour de ses qualifications", précise le président du Conseil de l'artisanat. En janvier 2016, une enquête de la Capeb relevait que 59 % des artisans labellisés Eco-artisan RGE avaient modifié leur approche commerciale depuis l'obtention de la qualification.

" Un artisan doit élaborer une stratégie de communication autour de ses qualifications. "


Henri Brin

Un changement de stratégie qui passe par différents outils. Trois supports de communication sont particulièrement mobilisés : l'affichage sur les véhicules professionnels, le site internet de l'entreprise ainsi que les cartes de visite. Certains tirent leur épingle du jeu en mobilisant leurs ressources sur une communication mieux ciblée, à l'instar de l'entreprise Marquand Père & Fils.

"Nous avons décidé de publier sur notre site les attestations de qualification afin de prouver aux clients que nous sommes effectivement qualifiés. Le logo est aussi présent sur nos devis et factures, auxquels nous ajoutons toujours un document expliquant en détail ce qu'est la qualification Eco-artisan RGE" , explique-t-il.

L'objectif est, selon le dirigeant, d'informer le client qui n'y voit pas toujours très clair au milieu de la jungle des logos.


"Le label RGE est indispensable pour pérenniser mon activité"

"Les clients ne le demandent pas toujours, mais lorsqu'on leur dit que l'on est labellisé RGE, ils se montrent bien plus intéressés", explique sans détour Jean-Philippe Gamet, dirigeant de la menuiserie Gamet à Henrichemont (Cher), labellisé Qualibat RGE depuis 2014. Pour cet artisan spécialisé dans les menuiseries bois et PVC, il était indispensable d'obtenir la mention "Reconnu garant de l'environnement". "Si nous voulons continuer à travailler, il est primordial de faire les démarches de certification", poursuit-il.

Pour le menuisier, qui a lancé son entreprise en 2007, ce label permet de pérenniser son activité : "Les clients recherchent à tout prix les artisans qui peuvent les faire bénéficier des crédits d'impôt. Si je ne l'avais pas fait, il aurait été bien plus dur de trouver de nouveaux chantiers", confirme l'artisan.

Mais Jean-Philippe Gamet regrette la complexité du processus de certification. "Le seul bémol, c'est qu'il faut justifier d'expériences passées et que les petits artisans n'ont pas de secrétaires pour monter les dossiers. C'est un peu décourageant et fastidieux", précise-t-il.

Loin de le décourager, il avoue que le label lui apporte également une plus grande visibilité, notamment grâce à l'annuaire en ligne, Rénovation Info Service. Une caractéristique valorisante qu'il détaille sur tous ses supports de communication. "Nous affichons le label RGE sur nos devis, les factures, le site internet, nos véhicules et notre page Facebook", précise-t-il. Une stratégie bien rodée.

Repères

Raison sociale : Eirl Menuiserie Gamet
Activité : Menuiserie bois et PVC
Siège social : Henrichemont (Cher)
Année de création : 2007
Dirigeant : Jean-Philippe Gamet, 39 ans
Effectif : 2 salariés
CA 2015 : 271 k€

)