Mon compte Devenir membre Newsletters

[Étude de cas] Joël Verdant, un menuisier inventif et adepte du vieux bois

Publié le par

Menuisier en Franche-Comté, Joël Verdant travaille le vieux bois comme un prolongement de l'histoire. Une démarche créatrice et un amour de la matière qui l'amène à innover et à faire preuve d'une insatiable créativité.

[Étude de cas] Joël Verdant, un menuisier inventif et adepte du vieux bois

© Ecrin de Bois

Une subtile alliance de tradition et de modernité transparaît de l'univers de Joël Verdant. Menuisier à Ouhans (Doubs), l'artisan s'est spécialisé dans la conception et la fabrication de mobilier à partir de vieux bois. "Nous récupérons du vieux bois auquel nous redonnons une seconde vie en l'associant à des matériaux contemporains", explique-t-il. Le mélange des matières apparaît alors comme un exhausteur de la valeur visuelle du bois grâce à l'inox, la pierre ou encore la LED.

"Nos clients viennent nous voir avec une idée et nous concevons ensemble une création", témoigne l'artisan. Un penchant pour la noblesse du bois qui mène ce professionnel à offrir une nouvelle âme à cette matière si particulière. Un moyen de prolonger son histoire, se plaît-il à expliquer.

"Travailler le vieux bois, c'est le passé recomposé", note joliment son épouse Carine Verdant, avec une préoccupation : le désir des clients. "Bien souvent, ils souhaitent réutiliser du vieux bois qu'ils ont récupéré. Notre travail est de s'inspirer de ce qui a été fait, de garder le style et la manière dont il a été travaillé pour en proposer une réutilisation respectueuse", abonde-t-il. Une étape qui demande du temps d'échange pour cerner et définir les envies de chaque client tout en tenant compte des caractéristiques du bois.

"Travailler le vieux bois,
c'est le passé recomposé
"

Pour améliorer l'accueil de ses clients, le dirigeant d'Écrin de Bois s'est donc lancé dans la construction d'un nouvel atelier, espéré au printemps. "Recevoir et écouter les demandes dans de bonnes conditions étaient impératifs pour développer l'entreprise et améliorer notre travail", note-t-il, précisant qu'il disposera de davantage d'espace pour travailler et compte bien développer ses carnets de commandes.

Innover pour mieux grandir

Ecrin de bois

Ecrin de bois

Mais l'esprit créatif du menuisier ne s'arrête pas là. Pour répondre à une demande particulière de support pour balancelle, Joël Verdant s'est lancé dans le développement d'un produit unique, le Woodzen dont le modèle a été déposé. "C'est un fauteuil suspendu, pliable, qui mêle le bois et l'inox et dispose d'un côté design séduisant, présente son épouse à l'origine du nom. Il est également très facile à ranger et s'adapte aussi bien en intérieur, qu'en extérieur".

Des courbures et une ergonomie attrayante qui ont très vite séduit les clients de l'entreprise. Présenté au public en septembre dernier, l'engouement a été très rapidement au rendez-vous. "Certaines personnes nous ont demandés si c'était un produit finlandais alors que c'est Made in Franche-Comté", rigolent-ils.

Avec quelques ventes déjà effectuées, Joël Verdant espère bien que l'arrivée des beaux jours fasse décoller la demande. "Des clients nous ont même demandé un modèle deux places. Nous sommes dans la création et le sur-mesure et nous maîtrisons le processus de fabrication, on adapte donc la production à la demande". De quoi faire face à une demande bien assise.

Repères :

Raison sociale : SARL
Activité : Menuiserie et ameublement
Ville : Ouhans (Doubs)
Date de création : 2008
Dirigeant : Joël Verdant, 49 ans
Effectif : 2 salariés
CA 2017 : NC


)