Mon compte Devenir membre Newsletters

[Étude de cas] L'artisan Ludovic Laurent mise sur la diversification pour grandir

Publié le par

Diversification d'activité, ouverture de local commercial, communication renforcée sur le numérique : l'artisan Ludovic Laurent met en place une stratégie plurielle pour réussir. Et sa croissance se réchauffe.

[Étude de cas] L'artisan Ludovic Laurent mise sur la diversification pour grandir

Faire feu de tout bois pour réussir. C'est ce qu'a voulu faire le chauffagiste Ludovic Laurent pour développer son entreprise, installée près de Lens. Pour cela, le dirigeant a en premier lieu misé sur la diversification. D'abord centrée sur le chauffage et le traitement de l'eau, la palette de ses prestations s'élargit au fil des mois vers la création de salles de bains clés en main et l'isolation. Une orientation fondée notamment sur les compétences de ses salariés.

"Des personnes que nous avions embauchées avaient les qualifications et il y avait une demande des clients", raconte l'artisan. Sans compter qu'une telle diversification "permet de gérer un chantier en entier". Un bon argument pour séduire les prospects... Si, aujourd'hui, le chauffage continue de représenter 60 % du chiffre d'affaires, l'offre de salles de bains (10 à 12 %) commence, elle aussi, à trouver son public.

L'autre grand tournant est l'ouverture d'une boutique entre fin 2016 et début 2017. La place manquait en effet dans les locaux précédents, situés à son domicile. Le nouvel espace - ayant nécessité près de 6 000 euros de travaux et loué pour 500 euros mensuels environ - sert ainsi de showroom et d'espace de stockage.

Au-delà du gain en termes de confort, "l'existence de la boutique rassure les clients", remarque Ludovic Laurent. Un facteur essentiel... L'artisan estime qu'aujourd'hui 7 à 10 % de son chiffre d'affaires est généré par ce biais. Dans le prolongement, il a, en juin 2017, inauguré un camion showroom destiné à faire connaître son offre en local en rayonnant dans sa zone de chalandise.

Construire l'image de son entreprise

Son développement (80 k€ de CA en 2015, 2 M€ espérés à juin 2018) tient également à d'autres facteurs. L'artisan mise sur les qualifications (RGE, Qualigaz, Qualibois, Professionnel du gaz...) afin de renforcer sa crédibilité. Obligatoires ou non, elles lui permettent par exemple de séduire des clients souhaitant bénéficier d'un crédit d'impôt en faisant appel à des entreprises labellisées, ou encore de renforcer son image de marque.

Enfin, Ludovic Laurent porte ses efforts sur la communication. Il croit au potentiel du numérique pour apporter de la visibilité à son entreprise. Refondu à l'été 2017, son site web présente une galerie de réalisations fournie. Par ailleurs, sa société dispose d'une page Facebook comptant 170 abonnés environ, et montre notamment des chantiers et des actualités.

À cela s'ajoute enfin un travail sur le référencement, surtout gratuit. Le tout étant géré en interne par un commercial. En parallèle, l'artisan consacre 25 à 30 k€ annuels à de la publicité en radio (RTL, Horizon) et dans la presse locale, ainsi que sur des sets de table dispersés dans une poignée de restaurants régionaux.

Des comptes Twitter et Pinterest sont également prévus. Une façon de consolider sa réputation.

Repères

Raison sociale : ETS Ludovic Laurent SAS
Activité : Chauffage, sanitaire, plomberie, salles de bains
Ville : Bours (Pas-de-Calais)
Année de reprise : 2015
Dirigeant : Ludovic Laurent, 39 ans
Effectif : 12 personnes
CA 2016 : 950 k€ (juin 2016-juin 2017)
Site Web : ETS Ludovic Laurent

)