Mon compte Devenir membre Newsletters

Conjoncture : le bâtiment sur de bons rails en 2017

Publié le par

Dans l'artisanat du bâtiment, l'activité a augmenté de 1,5 % au premier trimestre 2017. Une tendance à la hausse qui confirme le mouvement amorcé en 2016. La Capeb livre ses chiffres et son analyse pour la période.

Conjoncture : le bâtiment sur de bons rails en 2017

2017 commence bien pour les entreprises artisanales du bâtiment. En effet, la reprise de l'activité initiée en 2016 se poursuit, avec 1,5 % de croissance sur le premier trimestre de cette année. C'est du moins ce qu'observe la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb), dans une note de conjoncture dont les premiers éléments ont été dévoilés vendredi 14 avril 2017.

Cette tendance à la hausse repose principalement sur le neuf (+2,5 %, contre + 1 % pour l'entretien-rénovation) et touche tous les métiers, en particulier ceux de la couverture-plomberie-chauffage ainsi que les électriciens, qui enregistrent 2% de croissance chacun.

En revanche, des disparités sont observées selon les régions : + 3,5 % dans les Pays de la Loire - la plus dynamique - contre - 0, 5 % en Bourgogne-Franche-Comté - la plus en souffrance.

Plus de visibilité sur les commandes

Autres bonnes nouvelles : le nombre de permis de construire déposés sur douze mois cumulés sont en nette hausse (+ 14,4 %) et les carnets de commande se remplissent mieux avec dix jours de visibilité de gagné entre avril 2016 (76 jours) et début avril 2017 (86 jours).

Si l'année démarre bien, reste que l'élection d'un nouveau président de la République, le 7 mai prochain, crée un climat d'incertitudes. "Nous nous attacherons à ce que le futur gouvernement prenne des mesures pérennes en faveur de la construction, sans bouleverser ce qui marche aujourd'hui comme l'atteste la reprise de l'activité", assure dans un communiqué Patrick Liébus, président de la Capeb.


)