Mon compte Devenir membre Newsletters

Une dirigeante active pour maison passive

Publié le par

Pour dynamiser son entreprise spécialisée dans la construction à ossature bois, Géraldine Kerdilès, dirigeante d'Akabois, a misé sur un label "maison passive".

Une dirigeante active pour maison passive

En matière de consommation énergétique, l'objectif à atteindre est... aucune ! C'est en tout cas ce que pense Géraldine Kerdilès, dirigeante d'Akabois, entreprise finistérienne de construction de maisons à ossature bois. De fait, elle s'est lancée l'année dernière afin d'obtenir le label Passivhaus. "C'était dans la logique des choses. Les clients qui choisissent la maison à ossature bois sont attentifs à l'empreinte énergétique", explique la jeune femme.

Elle a inauguré en juin dernier une maison passive témoin, tout près des locaux de la société. L'édifice est évidemment habitable. Les clients peuvent, le temps d'un week-end, louer la maison pour "vivre l'expérience". Quelques semaines après son inauguration, deux maisons passives ont été commandées.

En plus d'atteindre de nouveaux marchés, le projet a permis de souder les collaborateurs de cette petite entreprise prônant déjà le management participatif. "Un de nos salariés s'est occupé de la décoration de la maison témoin, par exemple", confie la dirigeante.

Et sa stratégie cartonne. Entre 2012 et 2014, le chiffre d'affaires de l'entreprise a progressé de plus de 30 %, passant de 3 à 4 millions d'euros. La PME prévoit de s'étendre dans toute la Bretagne et même en Loire-Atlantique d'ici les trois prochaines années.

Repères

Raison sociale : SAS Akabois
Activité
: construction et vente de maisons à ossature bois
Ville :
Landivisiau (Finistère)
Année de reprise :
2010
Dirigeante
: Géraldine Kerdilès, 29 ans
Effectif :
20 personnes
CA 2014 :
4 M€

)