En ce moment En ce moment

Un nouveau départ pour le secteur du bâtiment

Publié par le - mis à jour à
Un nouveau départ pour le secteur du bâtiment

La construction neuve affiche une tendance à la hausse. Après huit années de crise quasi-continue, l'amorce d'une reprise d'activité dans le bâtiment semble se confirmer, selon une étude de conjoncture publiée par la Fédération française du bâtiment mercredi 30 mars 2016.

  • Imprimer

Enfin! Après huit années de crise quasi-continue, l'amorce d'une reprise d'activité dans le bâtiment semble se confirmer, selon les chiffres de conjoncture de la FFB publiés mercredi 30 mars 2016.

Plus précisément, les ventes de logements neufs ont connu une vive accélération en 2015 et sur le début 2016. Du côté des constructeurs de maisons individuelles, elle ressort à + 13 % en glissement annuel sur 12 mois à fin janvier 2016. Du côté des promoteurs, elle s'affiche à + 18 %.

"Compte tenu des habituels délais de production, on lit aujourd'hui les conséquences de ces accélérations dans les permis et mises en chantier, du moins pour ce qui concerne le collectif, où les volumes de logements autorisés et commencés progressent respectivement de 31 % et 9 % en glissement annuel sur trois mois à fin février 2016", précise la FFB.

De l'inattendu dans le non résidentiel neuf

Le non résidentiel neuf affiche, pour sa part, une amélioration plus rapide qu'attendue. De fait, toujours en glissement annuel sur trois mois à fin février 2016, les données officielles relèvent une hausse de 9 % des surfaces autorisées alors que les mises en chantier semblent avoir atteint leur point bas. De plus, tous les segments de marché participent de cette amélioration, à l'exception des bâtiments administratifs qui alternent très bons et très mauvais mois.

Quant au marché de l'amélioration-entretien, il reste atone, tant au regard de l'évolution du marché des crédits pour travaux seuls, déjà citée, que de l'opinion des chefs d'entreprise du bâtiment.

Des disparités territoriales

Cette photographie d'ensemble masque de fortes disparités territoriales. La césure reste forte entre zones à forts besoins, où le dynamisme du neuf l'emporte, et zones moins tendues, où l'étiage de l'activité amélioration-entretien constitue la tendance de fond. Il faut cependant noter que cette opposition semble s'estomper un peu.

Certes, l'analyse par zone confirme que les permis de logement progressent en Île-de-France, PACA et Aquitaine, mais qu'ils reculent en Rhône-Alpes et Alsace. Par ailleurs, les régions Bretagne, Pays-de-la-Loire ou Auvergne affichent elles aussi une amélioration.

Ces données témoignent au final d'une reprise du neuf qui se diffuse progressivement sur l'ensemble du territoire.

Ne pas casser la dynamique

"Plusieurs facteurs doivent alors être réunis pour conforter la reprise dans les mois qui viennent", prévient Jacques Chanut, le président de la FFB. Qu'il s'agisse du dispositif "Pinel", du PTZ renouvelé de 2016, de l'éco-prêt à taux zéro ou du Crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE), ainsi que la possibilité de les cumuler, ou bien encore du programme " Habiter mieux ", "ces mesures participent toutes, et parfois fortement pour le logement neuf, à l'amélioration relevée", selon la FFB.

Dans le champ de l'amélioration-entretien, il importe également de résister à la tentation de l'obligation de travaux de rénovation énergétique qui ne pourra, en aucune façon, remplacer l'incitation.

Mallory Lalanne

Mallory Lalanne

Chef de service

Après avoir enregistré différentes expériences en presse généraliste, télévision et radio, j’ai décidé de rejoindre en 2010 l’univers de la presse professionnelle. [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet