Présidentielle 2017: l'appel des chambres de métiers et de l'artisanat

Publié par le - mis à jour à
Présidentielle 2017: l'appel des chambres de métiers et de l'artisanat

Déçues par les programmes des principaux candidats, les chambres de métiers et de l'artisanat ont décidé de lancer dans la campagne présidentielle leur propre candidat, Camille Lartisan. Son rôle? Porter au coeur des débats les sujets de l'artisanat.

  • Imprimer

À quelques semaines des échéances électorales, les artisans comptent bien se faire entendre. Déçues par les programmes des principaux candidats, les chambres de métiers et de l'artisanat (CMA) ont décidé de lancer dans la campagne présidentielle leur propre candidat, Camille Lartisan.

Ce candidat virtuel affiche un programme autour de 6 axes:

- Créer de la richesse nationale,

- Offrir un travail qualifié et une formation à chaque citoyen,

- Donner des perspectives professionnelles et d'épanouissement à chaque jeune,

- Favoriser l'entreprenariat au féminin et l'égalité professionnelle homme/femme,

- Renforcer la cohésion sociale dans les territoires,

- Affermir l'accompagnement de qualité des entreprises assuré par les chambres de métiers et de l'artisanat.

Avec cette candidature et ce programme, les CMA estiment désormais que "les candidats n'ont désormais plus d'autre choix que de porter au coeur du débat présidentiel le sujet de l'artisanat, et d'en tenir compte dans leur programme".

La rédaction

Sur le même sujet

La rédaction vous recommande