Mon compte Devenir membre Newsletters

Le bâtiment enregistre ses premiers "pics" de croissance

Publié le par

Après trois années de baisse d'activité, 2016 commence sous une météo plus clémente avec une croissance de l'activité globale de 1 % au premier trimestre, selon une enquête de conjoncture publiée jeudi 21 avril 2016.

Le bâtiment enregistre ses premiers 'pics' de croissance

Les chiffres sont enfin là pour le prouver. Après trois années de baisse de l'activité (-3 % en 2013, -1,5 % en 2014, -3 % en 2015), 2016 commence sous une météo plus clémente avec une croissance de l'activité globale de 1 % au premier trimestre.

Le premier trimestre a été essentiellement porté par la construction neuve (+1,5 % contre -6 % au premier trimestre 2015). Plus de 351 200 logements neufs ont été commencés en février 2016 (en cumul sur 12 mois), soit une hausse de 2,5 %. Les dépôts de permis de construire ont augmenté de façon significative (+7,7 % sur 12 mois). Le neuf bénéficie du dynamisme du logement collectif (+7,1 % sur un an), à l'inverse des logements individuels purs ou groupés et des logements en résidence, en recul sur la même période.

Entretien-rénovation : une progression soutenue

Après une activité atone au 4ème trimestre 2015, l'entretien-rénovation est en progression de 0,5 % ce premier trimestre, portée par le dynamisme du marché de la performance énergétique.

Les campagnes de sensibilisation des ménages aux aides disponibles pour leurs projets de rénovation énergétiques semblent porter leurs fruits. Les travaux d'amélioration des performances énergétiques du logement enregistrent ainsi une augmentation de 1,5 %, représentant 26 % de l'activité de l'entretien-rénovation de l'artisanat du Bâtiment.

Ce marché porteur pour l'activité du secteur est soutenu par des aides et subventions (Crédit d'Impôt sur la Transition Énergétique (CITE) et l'éco PTZ) dont la part dans le financement des travaux a augmenté de 10 points en un an (21 % en janvier 2016 contre 11 % en janvier 2015). Ces chiffres du premier trimestre 2016 tendent donc à démontrer l'efficacité des dispositifs d'incitations fiscales en vigueur.

Plus 10 jours de carnets de commande

Les carnets de commande ont gagné 10 jours de plus par rapport à l'année dernière et représentent 76 jours de travail au premier trimestre 2016. Cette augmentation se fait ressentir dans les soldes d'opinions : positifs pour la première fois depuis 4 ans pour l'ensemble des entreprises artisanales que ce soit en construction neuve ou en entretien-amélioration.

)