En ce moment En ce moment

Qui sont les jeunes de la génération Z dans le bâtiment ?

Publié par le | Mis à jour le
Qui sont les jeunes de la génération Z dans le bâtiment ?

Vous les accueillez nombreux dans vos entreprises. Eux, ce sont ces jeunes salariés du BTP âgés de 16 à 21 ans. Qui sont-ils, à quoi rêvent-ils, comment voient-ils le métier ? Eléments de réponse avec une étude de la Fondation BTP Plus présentée sur Batimat lundi 2 novembre 2015.

  • Imprimer

Difficiles à manager, les jeunes ? Pour réussir, les connaître mieux peut aider - un peu. C'est l'une des ambitions de l'étude " Les conditions de vie des jeunes salariés "1 de la Fondation BTP Plus, dédiée à l'innovation sociale dans le bâtiment, et de Pro BTP, groupe de protection sociale du bâtiment et des travaux publics, présentée sur le salon Batimat lundi 2 novembre 2015.

Premier enseignement de cette enquête : les jeunes ne sont pas là par hasard, assument leur décision puisqu'ils sont 79 % à parler de " choix personnel ", de " vocation " pour expliquer leur présence dans la branche. Un choix que d'une part l'orientation scolaire (à 45,1 %) et d'autre part les parents (à 25,6 %) ont contribué à forger.

Ils sont par ailleurs conscients à 95 % que le métier est en forte évolution et porteur d'innovation, et par ailleurs qu'ils demandent plus de qualifications professionnelles. Face à ce constat, ils sont plus des deux tiers à penser qu'ils vont apporter de nouvelles façons de travailler.

Recherche de stabilité professionnelle

Murielle Sanchez

Autre aspiration s'agissant de leur vie professionnelle : ils sont 40,3 % à souhaiter avoir un emploi stable. Une envie prédominante puisque la deuxième (pouvoir évoluer techniquement) n'est citée que par moins de 17 % d'entre eux ! " Les jeunes sont moins nombreux à avoir connu le chômage que dans la précédente étude de 2010 mais, pour les concernés, la période chômée a été plus longue, quatre à six mois contre trois auparavant ", constate Murielle Sanchez, déléguée générale de la Fondation BTP Plus.

Comme un remède à la crise ? Ils souhaitent aussi créer leur entreprise, mais dans des proportions moindres qu'en 2010 (21 % aujourd'hui contre 25 % il y a cinq ans) et ils sont moins nombreux à exprimer de tels projets de création qu'à souhaiter, lorsqu'ils se projettent, avoir un meilleur emploi.

Découvrez en page 2 l'image que les jeunes ont du secteur du bâtiment

Amélie Moynot

Amélie Moynot

Journaliste

Journaliste depuis 2009, j’ai rejoint la rédaction de Commerce Magazine, Artisans Mag’ et Chefdentreprise.com en 2015. Mes domaines de prédilection : [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet