Mon compte Devenir membre Newsletters

Management : comment créer une cohésion d'équipe ?

Publié le par

Être en croissance, fournir des prestations de qualité ou avoir des clients fidèles ne suffit pas. Rassembler ses salariés autour d'objectifs et de projets communs permet également de dynamiser son activité. Voici comment fédérer efficacement vos équipes.

Management : comment créer une cohésion d'équipe ?

Chez les clients. C'est là que vos collaborateurs passent le plus clair de leur temps. Autrement dit, loin du siège de votre entreprise. Voilà pourquoi, bien qu'ils soient collègues, ils se voient certainement assez peu, à moins de se croiser en réunion, ou par hasard en allant chercher ou déposer du matériel... Une situation qui risque, si vous ne la prenez pas suffisamment en considération, de compromettre la cohésion nécessaire au bon fonctionnement de votre équipe, donc de nuire au dynamisme de votre entreprise et à la satisfaction de vos clients.

Comme patron, et surtout comme manager, vous avez un rôle capital à jouer pour assurer cette unité en commençant par fixer des objectifs communs. Le but est de donner à chacun le sentiment d'oeuvrer dans la même direction et de favoriser un sentiment d'appartenance à l'entreprise. À condition toutefois que ces objectifs soient connus de tous. Pour cela, vous devez prendre soin de les évoquer avec l'ensemble du groupe. Ainsi, " organisez des points une à deux fois par an, en janvier et avant l'été, pour communiquer sur les résultats de votre structure, ses projets et pour rappeler vos valeurs-clés", explique Guy Ezèque, dirigeant de Keezi Solutions, cabinet de conseil en RH pour TPE-PME.

Et l'expert de poursuivre : "L'important est de donner les mêmes informations à tous et ce, pourquoi pas, de manière écrite, tout en évitant l'e-mail, peu consulté, mais en privilégiant plutôt l'affichage. " Une initiative qui contribuera à créer de la cohésion entre vos salariés en partageant votre vision pour l'avenir et en suscitant la discussion au sein des équipes.

En parallèle, instaurez d'autres moments plus réguliers, une fois par semaine par exemple, pour échanger sur les projets du moment. En effet, plus vous privilégierez la communication et les échanges, plus vous favoriserez, chez vos collaborateurs, le sentiment d'être entendus, accompagnés et associés à la réussite de l'entreprise. " Tous les lundis matins, mes salariés sont là à six heures, et nous discutons autour d'un café sur les chantiers en cours ", raconte Jérôme Chouly, dirigeant des Restaurateurs du patrimoine, une entreprise de maçonnerie et de taille de pierre située en Dordogne.

En mode collaboratif

Au-delà d'une communication en toute transparence, indispensable pour que votre équipe comprenne où elle va, vous pouvez également miser sur le travail collaboratif pour favoriser les liens entre les personnes.

Pensez, par exemple, au travail en binôme, visant la transmission de savoir-faire. Pour y parvenir, ne vous contentez pas d'envoyer deux salariés ensemble sur le terrain, mais " expliquez clairement les compétences à acquérir ", conseille Guy Ezèque. Par ailleurs, lorsque vous donnez à vos artisans un rôle de formateur, dans le cadre de binômes ou encore de tutorat -, n'hésitez pas à le spécifier par écrit. " Il est indispensable que les missions de chacun soient formalisées pour que la collaboration entre les salariés se déroule dans les meilleures conditions ", insiste Éric Stéphant, directeur du Cecogeb, association chargée du contrôle des documents comptables et fiscaux des entreprises, ayant également une mission de conseil et accompagnement des TPE. Autrement dit, pour l'expert, les artisans qui définissent des fiches de poste ou remplissent des fiches de chantier sont encore trop rares.

Éric Stéphant souligne, par ailleurs, l'importance du contrôle : " Le manager rencontrera régulièrement son chef de chantier, notamment, pour faire un point sur le binôme."

Autre forme de travail collaboratif : la formation en interne ou chez les fournisseurs. " Elle favorise l'adhésion à la culture d'entreprise. En envoyant vos collaborateurs chez vos fournisseurs, vous créez de la cohésion dans le cadre d'une culture commune ", note Éric Stéphant. Autrement dit, proposer à vos artisans de se former chez un partenaire commercial vous permet de leur donner les mêmes connaissances tout en favorisant les échanges entre eux : discussions avec les commerciaux du fournisseur, tests groupés d'un nouvel outil, etc. " La formation collective chez les fournisseurs est valorisante pour ceux qui y participent ", renchérit Guy Ezèque.


)