En ce moment En ce moment

[Étude de cas] Sally Bennacer, une dirigeante de TPE dévouée aux jeunes

Publié par le - mis à jour à
[Étude de cas] Sally Bennacer, une dirigeante de TPE dévouée aux jeunes

Dirigeante d'une entreprise de stores et cloisons, Sally Bennacer s'engage pour la formation des jeunes. Participation à un apprentissage dating, interventions en collège, engagement associatif... Elle valorise le travail et montre à tous qu'entreprendre, c'est possible.

  • Imprimer

Des chaises disposées en face à face dans une grande salle. Une ambiance appliquée. Un champion sportif, le boxeur Jean-Marc Mormeck, et un membre du gouvernement, le secrétaire d'État Julien Denormandie, en intervenants -parmi d'autres- de l'événement.

En ce jour de novembre 2017, une cinquantaine de recruteurs participe à un "apprentissage dating" organisé notamment par les Apprentis de France, Bpifrance et la société d'investissement Impact Partenaires, pour promouvoir cette formation auprès des jeunes des quartiers prioritaires.

Sally Bennacer, dirigeante d'une TPE de stores, fenêtres, volets, basée près de Paris, fait partie du groupe. Son objectif : aider les participants à booster leur employabilité au travers de simulations d'entretiens d'embauche. "Des jeunes motivés, dynamiques, ayant envie de s'en sortir, de s'insérer", constate celle qui prend le temps de les écouter, les conseiller.

Et au bout du compte tandis qu'elle ne pensait pas embaucher, se laisse convaincre par une jeune très motivée, qui a entamé sa période d'essai début décembre.

"J'avais déjà recruté une salariée via un dating, raconte Sally Bennacer. La formule est claire, nette, sans ambiguïté. Les participants rencontrent des chefs d'entreprise et pour nous, pas besoin de passer une annonce, tout le monde est là avec le même objectif".

Mini-entreprise

Un événement qui montre l'engagement de la dirigeante en matière d'accompagnement des jeunes. Une patronne qui non seulement n'hésite pas à donner de son temps et de son énergie pour aider ceux qui en ont besoin, mais qui en a même fait une ligne de conduite.

Elle intervient, ainsi, annuellement, dans deux collèges de la région parisienne, et à l'École de la deuxième chance, afin de sensibiliser les jeunes à l'entrepreneuriat.

Son message ? "La réussite passe par le travail. Ce n'est pas une question de milieu social, de compétences ou de diplômes. Le sérieux paie toujours", martèle Sally Bennacer, qui se réjouit aussi de contribuer à faire évoluer leur image du succès et à leur redonner espoir.

Dans ce cadre, elle a aidé les jeunes d'un collège de Vitry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, à monter une mini-entreprise de pressing. Ainsi, elle se mobilise, leur consacre du temps, les aide à trouver des sponsors pour financer leur projet, ou encore sollicite son réseau en venant avec d'autres chefs d'entreprise.

En parallèle, Sally Bennacer a également lancé il y a environ six ans une association qui forme les personnes souhaitant créer leur entreprise. Ancienne lauréate du prix Talents des Cités, elle est désormais entrée au jury, afin de valoriser à son tour les réussites.

Et son engagement n'est pas près de se tarir. Avec l'École de la deuxième chance, elle prévoit, en mars 2018, d'organiser un événement autour de l'entrepreneuriat féminin. Elle voudrait également créer un fonds pour aider les porteurs de projets à boucler leur financement. Un engagement qui se bâtit jour après jour.

Repères

Raison sociale : SAS
Activité : fabrication et installation de stores, volets, fenêtres, cloisons...
Siège social : Le Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne)
Année de création : 2000
Dirigeante : Sally Bennacer
Effectif : 5 personnes
CA 2017 : 500 k€ (prévisionnel)
Site Web : Art and Blind

Amélie Moynot

Amélie Moynot

Journaliste

Journaliste depuis 2009, j’ai rejoint la rédaction de Commerce Magazine, Artisans Mag’ et Chefdentreprise.com en 2015. Mes domaines de prédilection : [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet