Mon compte Devenir membre Newsletters

[Étude de cas] La PME Dasras, fabricant de meubles ''bleu blanc rouge"

Publié le par

Dirigeants de la société Dasras, spécialisée dans la fabrication de meubles en bois, Bernard et Marie-Thérèse Dasras s'engagent : production française, recyclage des déchets, investissements pour le bien-être des salariés. Découverte de leurs bonnes pratiques RSE.

[Étude de cas] La PME Dasras, fabricant de meubles ''bleu blanc rouge'

Une table basse, un meuble TV, une bibliothèque, made in France. Voilà l'un des arguments avec lequel la société Dasras, spécialisée dans la fabrication de meubles en bois, s'attache à séduire ses clients. "A nos yeux, le développement durable et le côté "bleu blanc rouge" vont de pair. Nous mettons en avant un produit français, donc nous achetons français", revendique Bernard Dasras, codirigeant, qui mise également sur la qualité, le service et la possibilité de personnaliser un meuble pour se différencier.

Chauffage aux copeaux de bois

Ainsi, la société utilise du bois provenant de forêts certifiées et se fournit dans des scieries locales, dans un rayon de cent kilomètres autour de ses locaux. Si elle va chercher hors des frontières (Italie, Allemagne, Chine) ce qu'elle ne trouve pas sur le territoire à des prix compétitifs (respectivement : panneaux, coulisses de table, quincaillerie), elle garantit une fabrication 100 % française.

En parallèle, elle s'attache également à recycler ses déchets. Les copeaux de bois servent ainsi à alimenter le système de chauffage. De quoi en même temps réaliser des économies : "Cela ne coûte que le prix de l'électricité pour faire tourner le moteur de la chaudière, la matière première est gratuite", indique Bernard Dasras. Par ailleurs, les poussières et la sciure de bois sont remises à un éleveur pour la litière de ses bêtes et les autres restes du matériau sont recyclés via une déchetterie.

Pour pousser plus loin la démarche durable, Dasras souhaite désormais monter en puissance sur les projets éco-conçus avec des designers partenaires. "Nous pensons à leur mettre davantage de contraintes par exemple sur les solvants, les vernis", illustre le dirigeant. Et le patron d'exprimer aussi un intérêt pour les panneaux solaires. "Il y a une étude à faire sur le sujet en 2017".

Une entreprise RSE

Une responsabilité dont les dirigeants de Dasras font aussi preuve en matière de gestion humaine. L'entreprise a ainsi, de longue date, mis en place la semaine de quatre jours sans baisse de rémunération. "Cela nous permet de gagner en souplesse tout en satisfaisant les salariés et en leur libérant du temps pour s'investir dans des associations ou des collectivités locales", assure Bernard Dasras. La PME a aussi, entre 2011 et 2012, investi plus de 100 000 euros - dont une partie financée par la caisse régionale d'assurance maladie - pour augmenter la sécurité et le bien-être au travail de ses salariés à travers l'achat de matériel dédié comme un chemin de roulement, une aide au levage, un système de mise à niveau de palettes, etc.)

Enfin, elle a initié, l'année dernière, un programme autour de la formation. "Pour proposer aux clients plus de service et de flexibilité, nous avions besoin de monter en compétences", explique le patron. Lancé avec l'appui de la Chambre de commerce de Mayenne, ce programme permet à une dizaine de salariés de bénéficier de formations en matière de R&D, communication ou encore gestion des imprévus. De quoi mettre l'entreprise sur de bons rails. Sans même toucher du bois...

Repères

Raison sociale : SAS Dasras
Activité : fabrication de meubles en bois
Ville : Méral (Mayenne)
Année de reprise : 1981
Dirigeants : Bernard Dasras, 56 ans et Marie-Thérèse Dasras, 56 ans
Effectif : 28 personnes
CA 2015 : 2,4 M€

)