Hubert Champigny est l'Artisan Responsable 2015

Publié par le - mis à jour à
Hubert Champigny est l'Artisan Responsable 2015

Hubert Champigny a reçu lundi 30 novembre le prix de l'Artisan Responsable lors du Grand Prix des Artisans organisé à la Tour Eiffel par Artisans Mag' et RTL.

  • Imprimer

Si Hubert Champigny, gérant d'un atelier de menuiserie dans l'Indre, s'est mis au développement durable, ce n'est pas - loin de là - pour surfer sur un effet de mode. "Je n'ai pas l'impression d'être un précurseur. Pour nous, c'est une démarche naturelle qui correspond à notre façon de vivre", explique l'artisan, sensible à cette question depuis plusieurs décennies.

Voilà pourquoi, en premier lieu, il a souhaité concevoir ses locaux de façon respectueuse de la nature. En effet, son atelier (450 m2) s'insère harmonieusement dans le paysage grâce, en particulier, à un toit peu pentu, ne dépassant pas les haies environnantes. A l'intérieur, les matériaux employés, comme des isolants en billes d'argile expansée - reconnue notamment pour sa longévité - ou encore en laine de mouton brute achetée à des agriculteurs locaux, sont écologiques.

Côté matière première, Hubert Champigny utilise pour ses réalisations (escaliers, meubles, portes, fenêtres...) un bois produit localement. En parallèle, il évite au maximum les bois exotiques, dont la conception peut poser certains problèmes et dont la traçabilité s'avère délicate. Il préfère ainsi s'approvisionner auprès de fournisseurs sélectionnés avec soin, possédant, pour certains, des labels "verts". De quoi garantir la qualité du produit final, même si sa propre activité n'est pas labellisée : "notre démarche en matière de développement durable est inspirée par le respect de la nature, nous ne l'utilisons pas de manière commerciale, d'autant qu'un label, ça a un coût", se justifie-t-il.

Adepte du recyclage

Dans la même logique, ce bois, tout comme l'ensemble des déchets produits par l'atelier, est systématiquement réutilisé ou recyclé. Par exemple, les copeaux peuvent être récupérés pour la litière de chevaux, et l'atelier est chauffé uniquement avec des chutes de bois. Par ailleurs, l'artisan trie ses déchets (carton, plastique, polystyrène) et fait décanter ses solvants avant de les jeter. Il veille également à optimiser sa consommation de papier (utilisation recto verso, dématérialisation de devis et factures...) et d'eau. Il a d'ailleurs choisi d'installer des toilettes sèches. "Nous utilisons seulement 2 m3 d'eau dans l'année !"

Une démarche verte d'autant plus porteuse qu'elle est partagée. Hubert Champigny s'efforce au quotidien de sensibiliser son équipe à cette question. "Je suis l'écolo de la bande", sourit le patron qui, pour réussir, tâche de se montrer exemplaire. En externe, il parle à ses clients du bois qu'il utilise et de ses méthodes de travail. "Nous sommes à l'écoute de nos clients. Ils veulent d'abord un escalier correspond à leurs besoins. Le développement durable fait partie d'un tout, nous en parlons dans le cadre de nos échanges avec eux pour répondre à leurs attentes", note-t-il. Et l'artisan d'assurer : "j'ai, en 27 ans, acheté un seul et unique rouleau de papier bulle !"

Repères

Raison sociale : SARL Atelier Champigny Duo (nom commercial : Atelier Duo Champigny-Houzé)
Activité :menuiserie
Ville : Néons-sur-Creuse (Indre)
Année de création : 1988
Dirigeants : Hubert Champigny, 55 ans et Jérôme Houzé, 37 ans
Effectif : 7 personnes
CA avril 2014-avril 2015 : 353 k€

Julien Van Der Feer

Julien Van Der Feer

Rédacteur en chef

Rédacteur en chef d’Artisans Mag’ et de Commerce Magazine, l’univers de l’artisanat et du commerce est mon quotidien depuis 3 ans. Je suis passionné par [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet