Le bâtiment s'engage contre la précarité énergétique

Publié par le

La Capeb et la FFB ont signé avec l'Anah une convention de partenariat au titre du programme national d'aide à la rénovation énergétique "Habiter mieux".

  • Imprimer

300 000 logements privés doivent être réhabilités d'ici à 2017. Et ce, pour lutter contre la précarité énergétique. Un objectif ambitieux qui passera par l'accompagnement des propriétaires occupants dans la réalisation de leurs travaux d'amélioration énergétique. C'est pourquoi la confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) et la fédération française du bâtiment (FFB) ont signé avec l’Agence nationale de l’habitat (Anah) une convention de partenariat au titre du programme national d’aide à la rénovation thermique “Habiter mieux”. Elle devrait permettre d'accompagner 3,4 millions de ménages en situation de précarité énergétique.

La mobilisation des artisans du bâtiment autour de la mise en œuvre du programme “Habiter mieux” à l’échelle départementale constitue la première étape du partenariat. La Capeb s’engage à mobiliser son réseau par des actions de sensibilisation à la formation continue en matière de rénovation énergétique. Également au cœur du dispositif, l’élaboration et la promotion d’une charte de bonnes pratiques “Habiter mieux” entre les différents opérateurs du programme et l’Anah. Les éco-artisans de la Capeb et les Pros de la performance énergétique sont au cœur du dispositif d’amélioration thermique des logements. Ils pourront notamment être signataires de la charte “Habiter mieux”.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet