En ce moment En ce moment

Les artisans et commerçants s'en sont plutôt bien sortis en 2010

Publié par le - mis à jour à
Les artisans et commerçants s'en sont plutôt bien sortis en 2010

La 17e édition du recueil “Chiffres et commentaires” publié par la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA) passe au crible les revenus des artisans et des commerçants en 2010.

  • Imprimer

L’activité globale dans le commerce et l’artisanat était en hausse de 0,9 %, avec des bénéfices en progression de 2,1 % en 2010. C’est ce que révèle la 17e édition du recueil “Chiffres et commentaires” publié par la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA) qui a analysé l’évolution de 11 secteurs d’activité représentant 77 professions.

Les affaires semblent avoir repris dans le commerce et l’artisanat après une année noire en 2009, où l’activité des TPE du secteur a régressé de 0,8 %, tandis que le résultat courant a chuté de 4,2 %.

2010 marque le retour de la croissance dans l’économie de proximité. Les dirigeants de TPE ont ajusté leurs comportements à la crise. Plus rigoureux dans leur gestion, ils ont mieux maîtrisé leurs charges d’exploitation et recouvré plus rapidement leurs créances. Conséquence : le résultat courant, dans la plupart des professions, progresse même quand le chiffre d’affaires baisse ou stagne.

Cinq secteurs au-dessus de la moyenne
Il existe cependant des nuances selon les secteurs. Dans le top 5 on retrouve les services, avec un chiffre d’affaires de + 3,3 %, les transports (+ 3,2 %), l’auto-moto (+ 2,9 %), les cafés-hôtels-restaurants (+ 2,9 %) et les métiers de la santé (+ 1,5 %).
Les quatre suivants affichent une croissance nulle ou inférieure à la moyenne : le commerce de détail alimentaire (0 %), l’équipement de la personne (+ 0,1 %), l’équipement de la maison (+ 0,1 %), et la beauté-esthétique (+ 0,1 %).
Derniers du classement, l’artisanat du bâtiment (– 0,3 %) et le secteur culture-loisirs (– 1,5 %) ont davantage souffert.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet