En ce moment En ce moment

Les dirigeants de TPE souhaitent la victoire de Nicolas Sarkozy

Publié par le - mis à jour à

À la veille de l'élection présidentielle, l'Ifop et Fiducial se sont rapprochés des patrons de TPE afin de connaître leurs orientations et leurs motivations électorales. Verdict ? Ils restent majoritairement fidèles à Nicolas Sarkozy, même si François Hollande gagne des points.

  • Imprimer

Si le premier tour de l’élection présidentielle avait lieu ce dimanche, les patrons de TPE s’orienteraient davantage à droite. Ils classeraient Nicolas Sarkozy en tête de leurs intentions de vote, avec des résultats bien supérieurs à ceux enregistrés auprès du grand public (écart de 13-14 points). Un score qui n'est pas négligeable lorsque l'on sait que les TPE représentent 97 % des entreprises françaises. François Hollande recueillerait 21 % des suffrages. Marine Le Pen et François Bayrou feraient un score quasi identique (respectivement 15 % et 14 %). Au final, ils souhaitent à 59 % la réélection du chef de l'État, contre 34 % pour le candidat de gauche.

Les prochaines semaines seront capitales

Mais les jeux sont loin d'être faits. La moitié des sondés sont indécis. Ils sont même quatre patrons sur cinq à estimer que les enjeux liés à leur activité sont mal compris et pourraient encore modifier leurs votes. Ils dénoncent une polarisation des questions économiques au détriment des problèmes sociétaux. La gestion de la dette et les déficits publics restent néanmoins des enjeux prioritaires (28 %), au même niveau que la Sécurité sociale et les retraites (28 %), suivis par le pouvoir d’achat et les salaires (26 %).

Dernier enseignement : les dirigeants de TPE sont partagés sur la TVA sociale. 48 % d’entre eux y sont favorables, contre 52 % qui y sont opposés. L’adhésion est en revanche majoritaire dans les secteurs du commerce (55 %) et des services aux entreprises (55 %).

Mallory Lalanne

Mallory Lalanne

Chef de service

Après avoir enregistré différentes expériences en presse généraliste, télévision et radio, j’ai décidé de rejoindre en 2010 l’univers de la presse professionnelle. [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet