Loïc Bonneau est l'Artisan Formateur 2015

Publié par le - mis à jour à
Loïc Bonneau est l'Artisan Formateur 2015

Loïc Bonneau, dirigeant d'AB Bâtisseur, a été élu, lundi 30 novembre 2015, Artisan Formateur lors du Grand Prix des Artisans organisé par Artisans Mag' et RTL.

  • Imprimer

Loïc Bonneau a été élu Artisan Formateur de l'année lors du Grand Prix des Artisans organisé lundi 30 novembre à la Tour Eiffel par Artisans Mag' et RTL. Il faut dire que pour le dirigeant de AB Bâtisseurs, basé près de Châteauroux, transmettre son savoir à ses apprentis est très important. "Avant de créer mon entreprise, j'ai travaillé plusieurs années dans un cabinet d'architecture et mes collègues avaient des difficultés à former. Je me suis surtout rendu compte que les apprentis étaient considérés comme une main-d'oeuvre peu chère", confie Loïc Bonneau, compagnon du devoir avide de transmettre son savoir-faire. Depuis 2009, il a formé près de 9 apprentis. D'ailleurs tous les employés ont intégré l'entreprise en tant qu'apprentis.

Si la moyenne d'âge dans l'entreprise est plutôt jeune -23 ans-, Loïc Bonneau fait aussi confiance à ses "anciens" pour accueillir les nouveaux venus. "L'apprenti est encadré par cinq personnes qui constituent le noyau dur de l'entreprise. En plus de cela, un des encadrants se charge individuellement du suivi et prépare l'examen avec l'élève", révèle le dirigeant.

Journées de team building

Jour après jour, l'artisan favorise le dialogue et les échanges avec ses trois apprentis et ses quatre jeunes salariés. Une démarche véritablement menée en profondeur, émaillée de rendez-vous contribuant à fédérer les effectifs : un café partagé le matin, un déjeuner pris en commun et des points le lundi matin avant les départs sur chantier, pour discuter des techniques apprises en CFA, des projets en cours et échanger les bonnes pratiques.

À cela s'ajoutent une à deux journées annuelles de team building : déjeuners améliorés, paintball, match de rugby au Stade de France... "L'idée est surtout de sortir du cadre tout en resserrant les liens au sein de l'entreprise. C'est ce qui se faisait il y a vingt ans, je n'ai rien inventé", s'amuse le chef d'entreprise, qui consacre un budget d'environ 50 euros par personne lors de ces journées.

Par ailleurs, l'artisan profite des formations en CFA pour accentuer cette union. "Lorsque mes apprentis rejoignent ensemble leur centre de formation, cela leur permet de compléter leurs échanges sur un plan à la fois personnel et professionnel", juge Loïc Bonneau. Une possibilité pas uniquement réservée aux plus jeunes. Fin 2014, pour se familiariser avec une nouvelle carotteuse, cinq personnes s'initient ensemble dans l'entreprise au nouvel outil. "Cela a optimisé la formation tout en créant du dialogue et une certaine émulation.", dévoile-t-il.

Enfin, tous les salariés portent un uniforme floqué du logo de l'entreprise. De quoi, là encore, renforcer leur impression de partager des valeurs communes. Un sentiment d'appartenance qui permet aussi aux jeunes de s'investir plus dans l'entreprise. Ces derniers se sont chargés de créer la page Facebook de la société et l'alimentent. "Ils ont eu une réflexion il y a un an et ont eu l'idée de proposer une innovation dans notre domaine. Depuis, ils ont engagé les démarches pour tester cette innovation et pourquoi pas la breveter ensuite", conclut Loïc Bonneau.

Repères

Raison sociale : SARL AB Bâtisseurs
Activité : maçonnerie
Ville : Ciron (Indre)
Année de création : 2009
Dirigeant : Loïc Bonneau, 39 ans
Effectif : 7 personnes (dont 3 apprentis)
CA 2014 : 436K€

Julien Van Der Feer

Julien Van Der Feer

Rédacteur en chef

Rédacteur en chef d’Artisans Mag’ et de Commerce Magazine, l’univers de l’artisanat et du commerce est mon quotidien depuis 3 ans. Je suis passionné par [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet