Pour Nicolas Sarkozy, "les artisans ont davantage besoin d'allégement des normes que d'argent public"

Publié par le - mis à jour à
Pour Nicolas Sarkozy, 'les artisans ont davantage besoin d'allégement des normes que d'argent public'

Invité par la Fédération française du bâtiment, Nicolas Sarkozy a défendu mardi, devant un parterre de chefs d'entreprise, ses mesures en faveur de l'artisanat du bâtiment.

  • Imprimer

« Le problème du bâtiment et du logement, c'est d'abord un problème d'offre. Il faut augmenter l'offre, ce qui est le seul moyen de diminuer les prix et de répondre à la demande », a estimé Nicolas Sarkozy, lors d'un discours tenu mardi à la Fédération française du bâtiment (FFB). Plutôt que « de mettre toujours plus d'argent public dans le secteur », il faut, selon le président sortant, encourager la construction de logements neufs au moyen, notamment, de la majoration de 30 % des droits à construire, une mesure adoptée par le Parlement début mars.

Nicolas Sarkozy a aussi rappelé sa volonté de simplifier les règles de l'urbanisme pour écourter les délais de construction. « Le moindre chantier devient un parcours du combattant. (…) Je pense vous avez besoin davantage d'allégement des normes, de simplification de la législation, de rapidité d'ouverture des chantiers que d'argent public », a-t-il insisté. Tout ministre qui souhaite une nouvelle norme, j'exigerai deux normes anciennes supprimées », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Nicolas Sarkozy a réitéré son intention de réduire le coût du travail, de soutenir les accords de compétitivité-emploi au niveau des entreprises, de maintenir le régime d'exonération fiscale des heures supplémentaires et de réserver les marchés publics aux structures qui produiront en Europe.

Mallory Lalanne

Mallory Lalanne

Chef de service

Après avoir enregistré différentes expériences en presse généraliste, télévision et radio, j’ai décidé de rejoindre en 2010 l’univers de la presse professionnelle. [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet