L'artisan qui rénove le parc nucléaire français

Publié par le - mis à jour à
L'artisan qui rénove le parc nucléaire français

Patrick Gidoin, dirigeant de TEP Étanchéité à Saumur, a misé sur la formation en interne de ses collaborateurs pour développer leur excellence. Une stratégie payante.

  • Imprimer

"La formation est au coeur de mon entreprise", explique avec enthousiasme Patrick Gidoin, à la tête de TEP Étanchéité. Il faut dire que la société artisanale saumuroise s'est positionnée sur un créneau spécifique : les travaux d'étanchéification par membranes PVC pour toitures, terrasses et piscines. Un savoir-faire particulier et très peu enseigné en France. "Nous formons en interne tous nos salariés, puis nous les envoyons chez notre fournisseur, en Suisse, afin qu'ils intègrent bien toutes les techniques liées à notre métier", détaille le dirigeant.

Ainsi, quatre salariés ont été choisis et formés au tutorat pour accueillir les nouvelles recrues. Grâce à cette stratégie, la société a réussi à se positionner sur de nouveaux marchés. Aujourd'hui, 20% de son chiffre d'affaires (6 millions d'euros pour 2015) est assuré par la rénovation et la maintenance du parc nucléaire français. "Nous détenons la qualification "EDF Parc nucléaire". Seules quatre ou cinq entreprises la possèdent en France", confie avec fierté Patrick Gidoin. Le dirigeant compte accélérer le développement de son entreprise en acquérant une société concurrente avant la fin de l'année. Il aimerait ensuite exporter son modèle à l'étranger, notamment en Afrique où il projette déjà de s'installer d'ici deux ans.

Repères

Raison sociale : SAS TEP Étanchéité
Activité :
travaux d'étanchéification
Ville :
Saumur (Maine-et-Loire)
Année de reprise :
2014
Dirigeant :
Patrick Gidoin, 48 ans
Effectif :
49 personnes
CA 2014 :
6 M€

Fayçal Labadi

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet