En ce moment En ce moment

Un artisan connecté

Publié par le - mis à jour à
Un artisan connecté

Emmanuel Laurentin, chauffagiste, utilise les équipements numériques pour améliorer sa productivité. Les techniciens de l'entreprise sont à la pointe de la technologie. Une méthode efficace pour dynamiser son activité. Il est en lice pour devenir l'Artisan de l'année 2013. Votez!

  • Imprimer

Emmanuel Laurentin est un passionné de nouvelles technologies. Il possédait déjà, dans la fin des années 80, l'un des tout premiers téléphones portables. Désormais, ses équipements sont des tablettes tactiles et des smartphones. Ce dirigeant connecté l'a bien compris : les NTIC sont une vraie aide au développement de sa société.

Pour gagner en productivité, chaque technicien est équipé d'un smartphone depuis 2007 et d'une tablette depuis 2011. L'intérêt de ces équipements high-tech ? Les employés reçoivent par e-mail leurs feuilles d'interventions pour le lendemain. Cela réduit le nombre de passage au bureau, donc les coûts. Auparavant, ils devaient revenir dans l'entreprise environ cinq à six fois par jour contre seulement deux fois aujourd'hui.

Outre les économies d'essence, ce gain de temps permet à chaque ouvrier de réaliser une intervention de plus par jour, soit 150 euros par techniciens. De plus, la technologie permet de réduire le temps de fabrication des bons de passage et de livraison. Emmanuel Laurentin affirme que ses employés administratifs prennent 1h30 de moins par jour pour effectuer leurs tâches. Encore un bon point pour la productivité de l'entreprise.

Une réactivité à toute épreuve

Parallèlement, tous les véhicules de la TPE sont équipés d'un système de géolocalisation. Ainsi, à tout moment, le dirigeant peut voir lequel de ses techniciens est le plus proche pour réaliser une intervention d'urgence. Cette rapidité d'exécution est un atout indéniable pour les clients de l'entreprise. L'utilisation des NTIC valorise également l'image de la TPE, qui paraît en phase avec son temps.

Outre son costume de dirigeant, Emmanuel Laurentin endosse aussi celui de conseiller professionnel au sein de la Capeb et de vice-président de l'Association française pour les pompes à chaleur (Afpac). L'homme est sur tous les fronts. Son objectif est de faire évoluer son métier. "L'artisan de demain devra être technicien, commercial et gestionnaire", affirme-t-il. Dans un futur proche, Emmanuel Laurentin aimerait prendre sous son aile des apprentis. "Les jeunes apprennent tout de suite la culture de l'entreprise. C'est une aubaine pour les former et les préparer aux changements de notre métier", conclut le dirigeant.

Repères
Raison sociale : Sarl Laurentin Technic Assistance
Activité : SAV génie climatique
Ville : Juillan (Hautes-Pyrénées)
Année de reprise : 1980
Dirigeant : Emmanuel Laurentin, 58 ans
Effectifs : 9 salariés
CA 2012 : 546 k€

Pour voter: http://trophees.artisansmag.fr

Maxime Farges

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet