[Chantier] Un chalet à l'intégration architecturale habilement menée

Publié par le

Ouvrage savoyard typique du XVIIe siècle, le chalet de Hauteluce a nécessité la mise en oeuvre de différentes techniques modernes et traditionnelles pour réussir une opération de rénovation intégrant des critères d'intégration architecturale spécifiques. Découverte.

  • Imprimer
© DR 4. Le défi des techniques traditionnelles et modernes

Si près d'un an et demi ont été nécessaire pour la rénovation du chalet, c'est en partie lié à la difficulté d'accès du site mais aussi le stockage ou l'évacuation des remblais. Sa proximité avec des habitations, l'étroitesse des ruelles ainsi que la forte déclivité de certaines rues ont compliqué quelque peu l'exécution des travaux. "Il a fallu s'adapter aux lieux pour travailler, réagi Patrice Bal-Villet. Le manque de place de stockage à proximité ou le terrassement depuis la devanture pour conforter la maçonnerie n'ont pas été évidente non plus".

L'entreprise Bal-Villet a également dû allier techniques traditionnelles et modernes pour exprimer son savoir-faire sur ce bâti. "Allier notre savoir-faire ancien à des techniques d'aujourd'hui a été indispensable, il faut aimer le patrimoine pour le faire", précise l'entrepreneur.

Pierre Lelièvre

Pierre Lelièvre

Journaliste

Depuis juin 2016, je suis journaliste pour Chef d’Entreprise, Commerce magazine, Artisans mag’. Intéressé par le monde de l’entreprise, j’écris sur tous [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet