Mon compte Devenir membre Newsletters

Bâtiment: un 2e trimestre marqué par des signes de reprise dans le neuf

Publié le par

Après un début d'année difficile, les artisans du bâtiment terminent le 2e trimestre avec un léger mieux. À l'origine de cette éclaircie: un sursaut sur le marché du neuf.

Après avoir affiché une chute de 6% entre janvier et mars 2010, le volume d’activité des artisans du bâtiment ne recule plus que de 2,5% au 2e trimestre 2010, comparé au même trimestre de l’année précédente. «Cette accalmie est encourageante, même si elle est liée à un rattrapage de travaux reportés à cause des intempéries hivernales particulièrement rudes. Si l’on est encore loin d’une reprise, l’évolution récente de certains indicateurs montre que le plus dur serait passé. Plus que jamais, il faut que le gouvernement accompagne le secteur dans cette difficile sortie de crise», a expliqué Patrick Liébus, président de la Capeb, dans un communiqué du 16 juillet.

À l’origine de ce mouvement prometteur: la nette amélioration que connaît le secteur de la construction neuve. Rappelons que les artisans du bâtiment ont beaucoup souffert depuis fin 2008 de la "panne" du neuf, qui tirait systématiquement l’activité vers le bas. Le redémarrage des mises en chantier (+18% entre mars et mai) permet aux entreprises de reprendre quelques couleurs. Cette inflexion n’est cependant visible que dans la construction neuve: du côté de l’entretien-amélioration, la baisse se maintient à -2%.

«Nos regards sont maintenant tournés vers le gouvernement. Entre le projet de coupe franche d’un milliard d'euros sur la fiscalité "verte", la lancinante remise en question de la TVA à 5,5% pour les travaux de rénovation et l’obstination à refuser une évolution du régime déloyal de l’auto-entrepreneur, nos ministres ne semblent pas des plus enclins à soutenir notre secteur», a conclu Patrick Liébus.

)