Mon compte Devenir membre Newsletters

Le prêt à taux zéro fait son retour dans l'ancien

Publié le par

Réservé depuis le début de l'année à l'achat d'un appartement neuf ou à la construction d'une maison individuelle, le PTZ + fait son retour dans l'ancien. Les conditions pour bénéficier de ce dispositif sont toutefois strictes.

Les conditions pour bénéficier du PTZ + sont relativement contraignantes.

Les conditions pour bénéficier du PTZ + sont relativement contraignantes.

Le prêt à taux zéro dans l'ancien fait son come-back. Après avoir été supprimé en janvier 2012 par François Fillon, l'actuel gouvernement a décidé, à compter du 1er juin, de remettre au goût du jour le PTZ + dans la rénovation. L'objectif ? Aider les primo-accédants à devenir propriétaires. Les conditions pour bénéficier de ce dispositif sont relativement contraignantes. Les travaux devront avoir été achevés depuis moins de cinq ans. Ils doivent avoir permis d'ajouter ou de remplacer au moins la moitié des fondations, des murs porteurs intérieurs ou extérieurs, planchers porteurs, éléments de charpente ou encore des façades (hors ravalement).

Les travaux sur le second œuvre sont également éligibles, à condition qu’ils concernent au moins la moitié de ces éléments : planchers, huisseries extérieures, cloisons intérieures, installations sanitaires et de plomberie, installations électriques, système de chauffage (en métropole seulement).

Enfin, les rénovations doivent être réalisées dans un délai maximum de trois mois à compter de l'offre de prêt, faute de quoi la banque sera en droit de remettre en cause le financement et les conditions négociés initialement.

)