En ce moment En ce moment

Un tiers des PME françaises n'ont toujours pas de site internet

Publié par le | Mis à jour le
Un tiers des PME françaises n'ont toujours pas de site internet

En matière de transition numérique, les petites et moyennes entreprises tricolores ont du retard. En effet, 34% d'entre elles ne disposent pas de site internet. C'est l'un des surprenants constats révélés par l'étude publiée par Sortlist, "Digitalisation en Europe : où en sont les PME françaises ?"

Je m'abonne
  • Imprimer

Frappées de plein fouet par la crise économique en cours et à venir, les entreprises prennent conscience de l'importance de la digitalisation. Plusieurs facteurs les mènent à s'orienter vers une présence en ligne renforcée, tels que la distanciation sociale ou encore la généralisation du télétravail.

Cependant, l'étude "Digitalisation en Europe : où en sont les PME françaises ?", publiée par Sortlist* le jeudi 1er octobre 2020, montre que les entreprises tricolores ne sont pas toutes engagées dans cette digitalisation. En effet, 34% d'entre elles, soit plus de 3 sur 10 n'auraient même pas de site internet, contre seulement 22% en moyenne pour l'Europe.

Une réduction des budgets et des projets

Malheureusement, ces retardataires ne peuvent même pas profiter de l'essor de l'e-commerce, qui s'avérait une porte de secours pour les entreprises bénéficiaires durant le confinement. Bon nombre ont donc vu leur chiffre d'affaires s'effondrer et leur trésorerie diminuée.

Ainsi, 60% des PME qui avaient planifié de créer un site web ont réduit leur budget à cause de la Covid-19. Mais ces décisions semblent encore plus préjudiciables pour les entreprises déjà faibles.

Pour 28% des PME répondantes, la priorité s'articule autour de la création d'un contenu de qualité, visant à augmenter la confiance des clients et à augmenter les opportunités d'affaires. Ensuite 26% veulent améliorer la sécurité de leur site web, notamment en conformité au RGPD. Étonnamment, elles ne sont que 17% à souhaiter améliorer leur référencement naturel (SEO).

L'étude démontre que le nombre d'entreprises ayant un site internet évolue en fonction du chiffre d'affaires de celle-ci. On constate que les entreprises avec des chiffres d'affaires compris entre 30 et 50 millions d'euros ont quasiment toutes un site internet.

Dans ce cas, la faim ne justifie pas toujours les moyens pour les entreprises françaises et d'autant plus avec la crise de la Covid-19. Appui de taille à la crise, la digitalisation reste obsolète si elle n'est pas amorcée en amont et si les ressources de l'entreprise sont insuffisantes.

*Méthodologie : Cette enquête a été réalisée auprès de 500 patrons de PME en le 19 et le 21 mai 2020 au niveau européen (Belgique, France, Pays-Bas, Espagne, Allemagne).
Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Julien Ruffet

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet